La Bourse de Tokyo attentive au FMI et à la Banque mondiale

La Bourse de Tokyo a clôturé la semaine... (Photo Yoshikazu TSUNO, AFP)

Agrandir

La Bourse de Tokyo a clôturé la semaine en net repli, entraînée par le plongeon de Wall Street, les investisseurs s'inquiétant du ralentissement de la croissance mondiale.

Photo Yoshikazu TSUNO, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

La Bourse de Tokyo sera attentive la semaine prochaine aux résultats des réunions d'automne du FMI et de la Banque mondiale à Washington qui influeront sur les décisions des investisseurs.

Sur la semaine achevée vendredi, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a abandonné 2,60 % à 15 300,55 points, après avoir déjà cédé 3,21 % la semaine précédente, ce qui marquait son recul hebdomadaire le plus important enregistré depuis deux mois.

De son côté, l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu 3,08 % cette semaine à 1243,09 points.

Lors des réunions du FMI et de la Banque à Washington, les leaders économiques mondiaux s'interrogent sur les moyens de relancer la croissance dans les principales économies mondiales alors que la Réserve fédérale américaine réduit son soutien à l'économie américaine, et que le Japon et l'Europe s'interrogent sur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

«L'attention se tournera sur les commentaires des responsables gouvernementaux en particulier au moment où les dernières minutes de la Fed ont montré une inquiétude à propos de la force du dollar», a estimé Shinichiro Kadota, vice-président du département de recherche de la banque Barclays à Tokyo.

Selon les minutes de la dernière réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed qui s'est tenue à la mi-septembre, certains membres de l'institution estiment que la montée du dollar pourrait avoir des effets négatifs sur l'économie américaine en pesant sur ses exportations.

Les investisseurs surveilleront également les chiffres du commerce extérieur de la Chine qui seront publiés lundi et ceux du logement aux États-Unis plus tard dans la semaine.

La Bourse de Tokyo a clôturé la semaine en net repli, entraînée par le plongeon de Wall Street, les investisseurs s'inquiétant du ralentissement de la croissance mondiale.

«Cela a été une semaine désastreuse», a déploré un courtier européen, cité par Dow Jones Newswires. «Outre la dégradation des statistiques économiques européennes et la volatilité potentielle accompagnant la saison des résultats américains, les investisseurs nippons étaient soucieux de liquider leurs positions avant le week-end de trois jours».

Le regain du yen, perçu comme une valeur refuge en ces temps tourmentés, a de surcroît accentué le recul de la Bourse tokyoïte. Cette orientation est en effet défavorable aux titres des groupes exportateurs, pénalisés par une devise nippone élevée.

Les marchés japonais seront fermés lundi pour un jour férié.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer