Wall Street optimiste avant les minutes de la Fed

Après une séance dominée par l'aversion au risque,... (Photo Richard Drew, AP)

Agrandir

Après une séance dominée par l'aversion au risque, les opérateurs entamaient la séance d'humeur plus optimiste mercredi, permettant aux indices d'effacer la plupart des pertes essuyées la veille.

Photo Richard Drew, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Wall Street évoluait en hausse mercredi matin, retrouvant de l'appétit avant la parution des minutes d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), et digérant des résultats d'entreprises contrastés.

La Bourse de New York avait fini dans le rouge mardi, affaiblie par des résultats en demi-teinte dans le secteur de la distribution et de nouvelles spéculations sur la remontée des taux d'intérêt dans le pays: le Dow Jones avait cédé 0,83%, à 16 374,31 points, et le Nasdaq 0,70%, à 4096,89 points.

Après une séance dominée par l'aversion au risque, les opérateurs entamaient la séance d'humeur plus optimiste mercredi, permettant aux indices d'effacer la plupart des pertes essuyées la veille.

Les investisseurs guettaient notamment la parution en deuxième partie de séance des minutes de la dernière réunion de la Fed, lorsque la banque centrale avait une nouvelle fois réduit son soutien monétaire à l'économie américaine. Ils chercheront notamment des indices sur le calendrier de la remontée de ses taux d'intérêt.

Le comité monétaire avait affirmé en avril que le niveau très bas de ses taux, proches de zéro depuis 2008, le resterait «pendant une période considérable». Mais un responsable de la Fed, Charles Plosser, avait pesé sur les indices new-yorkais mardi après avoir indiqué que l'évolution de l'économie américaine pourrait conduire la Fed à relever les taux «dès que possible».

Un discours de la présidente de l'institution, Janet Yellen et d'autres responsables de la banque centrale dans la matinée seront également surveillés.

Du côté des entreprises, si les bijoux de Tiffany se sont vendus mieux que prévu au premier trimestre, permettant au groupe américain de relever sa prévision de bénéfice annuel, la chaîne de supermarchés Target a fait état de résultats décevants, en raison notamment du mauvais temps au premier trimestre.

Le marché obligataire reculait nettement. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans avançait à 2,543% contre 2,509% mardi soir, et celui à 30 ans à 3,418% contre 3,375% la veille.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer