Une médaille d'or à Canadian Tire

Canadian Tire est la seule entreprise dans le secteur du... (Photo archives Le Quotidien)

Agrandir

Canadian Tire est la seule entreprise dans le secteur du commerce de détail canadien pour laquelle un hiver rigoureux n'a pas d'impact négatif, selon Charles Marleau, président de Palos.

Photo archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Richard Dufour

Si le commerce de détail était une discipline olympique, le gestionnaire de portefeuille montréalais Palos décernerait une médaille d'or à Canadian Tire (T.CTC.A).

Dans sa plus récente lettre hebdomadaire, le président de Palos, Charles Marleau, affirme que Canadian Tire est la plus belle entreprise dans le commerce de détail au pays et soutient que plusieurs éléments ont le potentiel pour faire mousser le titre davantage à court et à moyen terme.

D'ici là, Charles Marleau se dit bien heureux d'attendre en encaissant un rendement du dividende de près de 2%.

Voici les quatre principales raisons pour lesquelles Palos détient des actions de Canadian Tire.

Le froid extrême

Canadian Tire est la seule entreprise dans le secteur du commerce de détail canadien pour laquelle un hiver rigoureux n'a pas d'impact négatif. Canadian Tire peut même bénéficier d'un hiver sibérien. Les Canadiens ont besoin de pelles, de câbles de démarrage, de batteries d'auto, d'un chauffage d'appoint, de liquide lave-glace, etc.

Le succès de la fiducie immobilière

La création d'une fiducie de placement à partir du parc immobilier de l'entreprise est un succès, et Canadian Tire détient toujours 66% des parts. Depuis l'inscription en Bourse l'automne dernier, la valeur des parts montre une appréciation de 14% sans tenir compte des distributions versées dans les cinq derniers mois. Palos croit que le marché ne reflète pas adéquatement la situation dans le titre de Canadian Tire.

La vente des services financiers à une banque

Palos pense que Canadian Tire pourrait envisager de vendre sa division des services financiers à une banque canadienne et que la valeur de ces activités n'est pas pleinement escomptée dans le titre de Canadian Tire. Si une vente se réalisait à un prix juste, le cours boursier de Canadian Tire pourrait bondir de 7 ou 8$. Palos croit que la direction de Canadian Tire tente de trouver un moyen de dégager cette valeur.

L'expansion des activités

La croissance est principalement axée sur les magasins Atmosphère et Sport Check cette année. Palos s'attend à une augmentation considérable de la superficie des établissements et à l'ouverture de nouveaux magasins phares.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer