Le PDG de Gildan vendra d'autres actions

Glenn Chamandy, le président de Gildan Activewear.... (Photo PC)

Agrandir

Glenn Chamandy, le président de Gildan Activewear.

Photo PC

Richard Dufour

(Montréal) Le cofondateur et grand patron de Gildan (T.GIL) se départira prochainement d'un bloc d'actions d'une valeur de près de 60 millions de dollars du fabricant montréalais de t-shirts.

Gildan a fait savoir hier que Glenn Chamandy a mandaté une institution financière américaine pour qu'elle vende jusqu'à 1 million des 7 millions d'actions qu'il détient.

«Depuis son entrée en Bourse l'action de Gildan a augmenté 60 fois, et occasionnellement M. Chamandy rééquilibre ses investissements», explique la porte-parole Sarah Montpetit.

Elle ajoute que Glenn Chamandy n'envisage pas pour le moment de prendre sa retraite de Gildan. «Il demeure entièrement engagé envers l'entreprise, croît en ses perspectives d'avenir et en le succès de la prochaine phase de la stratégie de croissance de Gildan.»

La vente des titres se fera entre le 10 mars prochain et le 10 février 2015.

Après la vente de ce bloc de 1 million d'actions, Glenn Chamandy restera un important actionnaire avec une participation d'environ 5%.

La Caisse de dépôt est aussi un important actionnaire, avec une participation d'environ 10% dans Gildan.

L'action de Gildan se trouve actuellement tout près de son sommet historique de 60$. Le titre a terminé la séance de vendredi à 57,54$ à la Bourse de Toronto.

Le salaire de Glenn Chamandy, 52 ans, s'est élevé à 850 000$ au cours de la dernière année. Sa rémunération totale en 2013 a frôlé les 5 millions en tenant compte des options, des primes au rendement, de la valeur de son régime de retraite, etc.

C'est la deuxième fois en un peu plus d'un an qu'il vend d'importantes participations. En 2012, Glenn Chamandy avait prévenu les marchés qu'il allait vendre 2,75 millions d'actions. Il détenait alors un peu moins de 10 millions d'actions de Gildan. Il s'était donné 24 mois pour vendre les 2,75 millions d'actions. Ce bloc d'actions avait été écoulé en cinq mois durant l'hiver et le printemps dernier.

Achat chez Mediagrif (T.MDF)

Le grand patron de Mediagrif a augmenté un peu plus sa participation dans l'entreprise de Longueuil spécialisée dans le commerce électronique la semaine dernière, après la présentation des résultats trimestriels.

Jeudi et vendredi, Claude Roy a acheté près de 12 000 actions variant de 19,10$ à 19,20$.

Claude Roy est PDG et président du conseil d'administration de Mediagrif. Il est aussi le plus important actionnaire de l'entreprise, avec plus de 20% des titres.

Sept analystes suivent les activités quotidiennes de Mediagrif. Il y a six recommandations d'achat et une suggestion de vente.

Achat chez Héroux-Devtek (T.HRX)

Un administrateur d'Héroux-Devtek vient d'acheter pour près de 120 000$ d'actions du spécialiste des trains d'atterrissage de Longueuil.

Jeudi dernier, James J. Morris a acheté 10 000 actions au prix de 11,75$.

James J. Morris est un des huit membres du conseil d'administration d'Héroux-Devtek depuis l'an passé. Il a quitté Boeing il y a huit ans après une carrière de 35 ans, au cours de laquelle il a occupé différents postes. À sa dernière année chez Boeing, il était vice-président, ingénierie et fabrication, pour les avions commerciaux.

Six analystes suivent les activités quotidiennes de l'entreprise. Quatre d'entre eux proposent l'achat. Un suggère de conserver et un autre recommande de vendre.

Achat chez Theratechnologies (T.TH)

Un membre du conseil d'administration de la biotech montréalaise Theratechnologies vient d'acquérir un bloc d'actions.

Jean-Denis Talon a acheté au début de la semaine dernière 10 000 actions au prix de 50 cents.

Jean-Denis Talon a travaillé plus de 20 ans chez AXA Assurances, où il a notamment occupé le poste de PDG.

Trois analystes suivent les activités de Theratechnologies. Ils recommandent tous de conserver le titre.

Achat chez BlackBerry (T.BB

Le hedge fund américain Third Point vient de dévoiler une importante participation dans BlackBerry.

Un document déposé vendredi auprès de la Securities and Exchange Commission indique que Third Point a commencé l'année 2014 en détenant 10 millions d'actions de BlackBerry et que la valeur de ce bloc était évaluée à environ 75 millions de dollars.

Cette participation de 2% dans BlackBerry fait de Third Point le sixième actionnaire en importance de l'entreprise ontarienne. Third Point est dirigé par le gestionnaire Dan Loeb.

Sur les 38 analystes qui ont publié des opinions sur BlackBerry depuis décembre, il n'y a qu'une seule recommandation d'achat et 12 suggestions de vente. Tous les autres proposent de conserver.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer