Les marchés tranchent dans la pomme

Le iPhone 5, un des produits-phares d'Apple.... (PHOTO ADREES LATIF, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Le iPhone 5, un des produits-phares d'Apple.

PHOTO ADREES LATIF, ARCHIVES REUTERS

Paul Durivage
La Presse

C'est un scénario qui se répète. Ventes records, profits au-delà des attentes, mais des investisseurs qui boudent et des analystes qui sont dubitatifs.

Les actions d'Apple ont décroché de 8% au lendemain de la publication de ses derniers résultats trimestriels, hier. Le titre, à 506,50$US pièce, revient ainsi à son niveau d'il y a trois mois. Une valeur de plus de 100 milliards se trouve retranchée de l'entreprise à la pomme.

Plusieurs analystes ont abaissé du coup leur cible de prix pour les 12 prochains mois. Deux des 63 experts financiers qui suivent le titre ont même retiré leur recommandation d'achat sur celui-ci. Voici les observations de quatre analystes en vue avec, entre parenthèses, leur prix cible modifié.

Michael Walkley, de Canaccord Genuity

(de 600$US à 570$US)

«Apple a ajouté un montant impressionnant de 22,7 milliards US à l'encaisse au premier trimestre et peut compter sur un trésor de 142 milliards US, ou 157$US par action. Compte tenu de la politique de distribution des bénéfices d'Apple, d'une évaluation convaincante d'environ 7,2 fois notre prévision de bénéfice pour 2015, de la force de la marque et de l'écosystème iOS, de la base installée dont Apple peut tirer parti en cette année d'introduction de plusieurs nouveaux produits, nous croyons que le prix actuel de ses actions représente un point d'entrée irrésistible.»

Keith Bachman, de BMO Marchés des capitaux

(de 585$US à 560$US)

«Nous ne croyons pas qu'Apple a créé une nouvelle catégorie de produits considérable avec l'iPhone 5c, et tous les opérateurs à qui nous avons parlé partagent ce point de vue. Nous pensons qu'Apple a besoin de créer un iPhone «milieu de gamme» qui aura plus d'impact, sans doute avec un prix hors contrat inférieur à 549$US.»

Amit Daryanani, de RBC Marchés des Capitaux

(590$US, inchangé)

«Nous pensons que le cours de l'action va rester dans une fourchette étroite à court terme (entre 500 et 550$US), mais nous voyons différents catalyseurs à la hausse pour le titre, y compris la redistribution de capital, une croissance régulière des affaires avec China Mobile, le lancement de nouveaux produits comme l'iPhone 6 et l'iPad 4 et de nouvelles sources de revenus potentiels [redevances, électronique vestimentaire, télévision]. Nous maintenons donc notre note de «surperformance» et notre prix cible de 590$US.»

Maynard Um, de Wells Fargo Securities

(de 536-581$US à 505-575$US)

«Bien que le lancement de nouveaux produits, une augmentation des dividendes ou le rachat d'actions devraient stimuler le cours des actions en 2014, nous maintenons nos attentes d'une performance de marché en raison des préoccupations suivantes: la pression sur les marges bénéficiaires augmentera plus tard cette année avec le lancement de l'iPhone 6; le marché plafonne pour les produits existants d'Apple, et il y a des signes de déplacement du pouvoir de négociation des fournisseurs de téléphones vers les opérateurs de réseau cellulaire.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer