Wall Street indécise face à des résultats sans éclat

«On est au pic de la saison des... (PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS)

Agrandir

«On est au pic de la saison des résultats, tout tourne autour des chiffres des entreprises», remarquait Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management. «Et ce n'est pas une grande surprise, mais jusqu'à présent ils sont très mitigés.»

PHOTO BRENDAN MCDERMID, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Bourse de New York s'est montrée indécise mercredi, une nouvelle salve de résultats mitigés freinant l'enthousiasme des investisseurs.

La Bourse de Toronto a clôturé de son côté la séance de mercredi en hausse, semblant profiter de la décision de la Banque du Canada - largement attendue - de laisser son taux d'intérêt directeur inchangé.

La banque centrale du Canada a laissé son taux directeur à 1%, tout en notant que l'inflation s'était avérée plus faible que prévu et qu'elle ne renouerait pas avec la cible idéale de 2% avant 2016. Ses perspectives ont pesé sur le dollar canadien, qui s'est déprécié mercredi de 0,95 cent US à 90,19 cents US.

-----------------

Les marchés à la clôture :

  • TSX 13 988,20 / 36,43 (0,26%)
  • Dow Jones 16 373,34 / -41,10 (-0,25%)
  • S&P 500 1 844,86 / 1,06 (0,06%)
  • NASDAQ 4 243,00 / 17,24 (0,41%)
----------------

«On est au pic de la saison des résultats, tout tourne autour des chiffres des entreprises», a remarqué Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management. «Et ce n'est pas une grande surprise, mais jusqu'à présent ils sont très mitigés».

Grand nom de la cote, le groupe informatique IBM a en particulier déçu le marché en faisant part d'un recul de son chiffre d'affaires pour le septième trimestre consécutif, notait le spécialiste. Aussi, malgré un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, l'action a enregistré la plus forte baisse du Dow Jones (-3,28%).

Également membre de l'indice vedette de Wall Street, le conglomérat industriel United Technologies a de son côté gagné près de 1% après avoir dégagé des bénéfices meilleurs que prévu l'an dernier en dépit d'un recul au quatrième trimestre.

Prévisions décevantes

Les bonnes nouvelles restaient toutefois teintées d'une certaine prudence. «Parmi les entreprises qui ont déjà publié leurs résultats, celles qui ont dépassé les attentes l'ont fait de peu», a ainsi souligné Michael Gayed, stratège à Pension Partners. De plus, nombre d'entre elles ont fait part de prévisions décevantes. «Jusqu'à présent la saison des résultats n'a rien présenté de très excitant», a-t-il ajouté.

Si le Nasdaq et le S&P 500 sont parvenus à tirer leur épingle du jeu, c'est en partie selon lui grâce au rebond de la Bourse chinoise qui, après un début d'année à la peine, a grimpé mercredi de plus de 2%.

Parmi les autres groupes à publier ses résultats figurait le spécialiste de l'électronique Texas Instruments, qui a annoncé un bénéfice en nette hausse pour 2013 et quasi doublé au quatrième trimestre (+1,73% à 44,61 dollars).

la chaîne d'accessoires de mode Coach a en revanche nettement déçu le marché en raison notamment d'un chiffre d'affaires trimestriel en nette baisse (-6,03% à 49,38 dollars).

Le fabricant de semi-conducteurs Advanced Micro Devices a pour sa part chuté de 11,99% à 3,67 dollars après avoir prévenu que son chiffre d'affaires allait diminuer de 13 à 19% au cours du trimestre en cours.

Icahn court toujours après Apple eBay (+0,48% à 54,41 dollars) et Netflix (+1,53% à 333,73 dollars) ont dévoilé leurs propres chiffres après la clôture.

Participant à la progression du Nasdaq, le géant de l'informatique Apple a gagné 0,44% à 551,51 dollars. L'investisseur américain Carl Icahn, qui fait pression depuis plusieurs mois pour que le groupe intensifie ses rachats d'actions, a annoncé mercredi avoir encore augmenté sa participation dans la société, à plus de 3 milliards de dollars.

Le fabricant canadien de téléphones intelligents BlackBerry a pour sa part bondi de 8,56% à 10,78 dollars. Le groupe en difficultés a indiqué qu'il allait céder la majeure partie de ses biens immobiliers au Canada afin de financer ses activités.

Le groupe de médias News Corporation de Rupert Murdoch a perdu 0,66% à 16,65 dollars. Il a annoncé mardi le départ du patron de sa filiale d'informations financières Dow Jones, Lex Fenwick, après à peine deux ans à ce poste.

La société informatique VMware s'est adjugé 1,18% à 98,51 dollars après avoir annoncé le rachat de AirWatch, spécialiste de la sécurité mobile, pour 1,54 milliard de dollars.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,860% contre 2,825% mardi soir et celui à 30 ans à 3,759% contre 3,739% à la précédente clôture.

- Avec La Presse Canadienne




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer