Quatorze OPA pour 2014

Il y a quelques années déjà que l'on... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Il y a quelques années déjà que l'on attend que le redresseur d'entreprises Claude Roy cède au plus offrant Technologies interactives Mediagrif, comme il avait fait précédemment avec Logibec.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Paul Durivage
La Presse

(Billet boursier) La tentative de mainmise du géant minier Goldcorp sur la société aurifère montréalaise Osisko lance en grand une année qui s'annonce animée au chapitre des offres publiques d'achat (OPA).

Philippe Le Blanc, président de la firme Cote 100, de Saint-Bruno, cite plusieurs cibles intéressantes dans sa plus récente lettre financière à ses clients. «Il est difficile, voire impossible, de prévoir les OPA, mais je suis prêt à parier que quelques-unes de ces sociétés seront achetées au cours des années à venir.»

Voici sa liste courte. Les paris sont ouverts!

> Le conglomérat financier torontois Home Capital Group. «Une excellente cible pour une banque canadienne qui voudrait diversifier ses activités hypothécaires», selon Philippe Le Blanc.

> ShawCor. La famille Shaw, mieux connue dans le secteur des communications, a laissé aller le contrôle de l'entreprise de services pour l'industrie pétrolière au début de l'année dernière.

> TIO Networks. La société de traitement de factures vient elle-même de conclure son acquisition de Globex, rappelle le gestionnaire de fortune.

> Aecom Technology. La firme américaine de services techniques professionnels et de soutien à la gestion se vend à des ratios plus bas que la plupart de ses concurrents.

> FactSet Research Systems, «dont la croissance des dernières années doit certainement déranger certains de ses concurrents dans le secteur de la fourniture de données financières», au dire de Philippe Le Blanc.

> Global Payments, d'Atlanta. Il s'agit de l'une des entreprises de traitement d'opérations électroniques les plus importantes du monde.

> ResMed. Créée en 1981, cette entreprise californienne est le numéro un mondial dans le secteur très porteur du dépistage et du traitement des troubles respiratoires du sommeil.

À la fois chasseurs et proies

Selon le président et gestionnaire de portefeuille de Cote 100, qui croit que le contexte est particulièrement propice aux OPA, les sept sociétés suivantes pourraient à la fois se faire acheter ou réaliser des acquisitions importantes.

> Technologies interactives Mediagrif, de Longueuil. Il y a quelques années déjà que l'on attend que le redresseur d'entreprises Claude Roy cède au plus offrant la firme spécialisée dans le commerce électronique, comme il avait fait précédemment avec Logibec. En attendant, Mediagrif aiguise ses griffes avec Jobboom et Réseau Contact.

> Quincaillerie Richelieu, de l'arrondissement de Saint-Laurent. Avec son bilan sans dette et ses abondantes liquidités, le distributeur et fabricant de quincaillerie a les moyens de poursuivre ses acquisitions au Canada et aux États-Unis, notent d'autres analystes.

> Groupe MTY, aussi de l'arrondissement de Saint-Laurent. L'exploitant et franchiseur de restaurants à service rapide attaque le marché américain avec son concept «Thaï».

> Enghouse Systems. Les occasions de rapprochement ne manquent pas dans l'industrie des logiciels, et l'entreprise ontarienne a les moyens financiers pour conclure d'autres acquisitions ciblées. La société Mergermarket prévoit beaucoup d'OPA dans le secteur technologique, cette année encore.

> MacDonald, Dettwiler and Associates. L'entreprise technologique de Richmond, en Colombie-Britannique, profitera fort probablement de la baisse du dollar canadien, note Philippe Le Blanc. MacDonald construit notamment trois satellites Radarsat à ses installations de Sainte-Anne-de-Bellevue.

> Pason Systems. La société albertaine de services aux entreprises du secteur de l'énergie a été l'un des plus grands créateurs de richesse canadiens au cours des 15 dernières années, selon l'analyste de Saint-Bruno.

> Rocky Mountain Dealerships, de Calgary. Le vendeur de machinerie agricole élargit constamment son réseau de concessionnaires à coups de petites acquisitions d'entreprises familiales.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer