Wall Street termine en hausse

Les indices «tentent de rebondir après un début... (Photo Reuters)

Agrandir

Les indices «tentent de rebondir après un début d'année morose, grâce notamment à un déficit commercial au plus bas en quatre ans», remarquaient les analystes de Charles Schwab.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La Bourse de New York, profitant d'un bon indicateur américain, est repartie à la hausse mardi après un début d'année en demi-teinte.

La Bourse de Toronto a mis fin de son côté à une séquence de trois séances de baisse consécutives, réalisant un gain substantiel alors que plusieurs données économiques doivent être dévoilées d'ici la fin de la semaine.

Le dollar canadien a culbuté de 1,05 cent US à 92,83 cents US, son plus faible cours de clôture depuis novembre 2009. 

----------------

Les marchés à la clôture:

  • TSX 13 596,93 / 101,39 (0,75%)
  • Dow Jones 16 530,94 / 105,84 (0,64%)
  • S&P 500 1 837,88 / 11,11 (0,61%)
  • NASDAQ 4 153,18 / 39,50 (0,96%)
-----------------

«La tendance sur les cinq premières séances de l'année reflète en général plutôt bien celle de l'ensemble de l'année», relevait Tom Cahill de Ventura Wealth Management.

«On est donc en train de récupérer une grande partie des pertes essuyées sur les trois premières sessions» et ce n'est que justice puisque «si les économistes ont bien raison, le produit intérieur brut (des États-Unis) devrait encore accélérer cette année», ajoutait-il.

Les derniers indicateurs en date alimentent cette impression, notamment celui publié juste avant l'ouverture du marché mardi: le déficit commercial américain s'est de nouveau réduit en novembre sous l'effet conjugué d'exportations record et d'un recul des importations et s'affiche en baisse de 26,1% sur un an.

Après cette bonne nouvelle, «les opérateurs qui s'étaient un peu placés en retrait depuis le début de l'année sont de nouveau prêts à remettre de l'argent sur la table», soulignait William Lynch de Hinsdale Associates.

En début de séance, les indices avaient aussi profité d'un vent d'optimisme en provenance d'Europe avec de bons chiffres sur l'emploi et les ventes au détail en Allemagne, première économie de la zone euro, et un ralentissement plus fort que prévu de l'inflation dans la zone euro en décembre «qui pourrait inciter la Banque centrale européenne à réagir lors de sa réunion jeudi», relevaient les analystes de Charles Schwab.

Le marché obligataire a terminé en hausse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a reculé à 2,937% contre 2,961% lundi soir et celui à 30 ans à 3,881% contre 3,898% à la précédente clôture.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer