Quel prix pour vos vieux jours ?

Résidences pour personnes âgées - Cinq clés pour faire le bon choix

Voici quelques conseils recueillis auprès de la plateforme de recherche de résidences Bonjour Résidences, du service de conseillers en résidence pour retraités Visavie et du Réseau FADOQ.

Philippe Voyer. Photo Université Laval... - image 1.0

Agrandir

Philippe Voyer. Photo Université Laval

1. Déterminez la ville

« Il faut en premier se demander si on veut encore habiter dans le même patelin, explique Dany Prud'homme, directeur général du Réseau FADOQ. Si la réponse est oui, on cherche des résidences dans ce coin-là. »

« Des fois, il faut s'éloigner de la ville si on veut avoir des prix plus intéressants, soutient Sara Girard, présidente de Bonjour Résidences. Il y a des résidences qui vont offrir presque des tout-inclus avec les repas, l'aide ménagère et qui sont plus proches de leurs aînés. Elles sont situées sur la Rive-Nord, dans les Basses-Laurentides, en Montérégie, dans Lanaudière et en Mauricie. »

2. Pensez aux services à proximité

« Regardez quels sont les services autour de la résidence dont vous pourriez avoir besoin, suggère Dany Prud'homme. On s'en va dans la dernière partie de notre vie, celle où on pourrait avoir besoin de plus de services et de soins, comme un hôpital, une clinique, son médecin de famille. »

3. Trouvez votre style

« Demandez-vous quelle sorte de résidence vous voulez, conseille Dany Prud'homme. Est-ce que vous en voulez une plus petite, style vie familiale ? Ou une plus grande, style appartement ? »

« Il y a des gens qui ne participent pas aux activités, soutient Claude Paré, président fondateur de Visavie. C'est bien beau d'avoir une piscine, un gym et une grande salle à manger, mais allez-vous les utiliser ? Sinon, pourquoi payer pour ces services-là ? »

4. Définissez votre budget

« Il faut y aller avec ses moyens. C'est comme acheter une voiture, compare Dany Prud'homme. Je peux aller voir des Porsche, mais quand je vais aller magasiner la voiture que je peux m'acheter, par exemple un Ford Escape, si j'ai essayé une Porsche avant, je n'aurai plus envie d'acheter le Ford Escape. Les deux font ce qu'on recherche, mais l'une est plus luxueuse. »

5. Visitez les résidences avec d'autres personnes

« Souvent, quand tu es pris par les émotions, tu ne poses pas les bonnes questions, affirme Claude Paré. Tu n'es pas attentif aux réponses et tu peux te faire influencer, parce que tu es vulnérable. »

« Il faut s'assurer de parler avec des résidants, de parler avec du personnel, d'aller aux toilettes - parce que si c'est sale, pas sûr qu'on veuille aller là - et de manger sur place, précise Dany Prud'homme. Je suggère de faire une deuxième visite et de poser les autres questions qui nous sont venues en tête. C'est un long processus si on veut s'assurer de ne pas être déçu. »




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer