Faire sa déclaration soi-même, vraiment?

Une des principales raisons pour lesquelles les Canadiens... (Photo Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

Une des principales raisons pour lesquelles les Canadiens choisissent de produire eux-mêmes leurs déclarations est le coût.

Photo Alain Roberge, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
LINDA NGUYEN
La Presse Canadienne

Pour ceux qui sont près de leurs sous, préparer soi-même ses déclarations de revenus semble être un incontournable.

Pourtant, les experts de la finance nous mettent en gardent. Il semble que le fait de vouloir économiser quelques dollars en produisant nous-mêmes nos déclarations peut nous coûter cher au moment du remboursement d'impôt.

«Si vos impôts sont simples... et que vous souhaitez préparer vous-même vos déclarations, ce n'est pas nécessairement une mauvaise idée», affirme Alim Dhanji, un planificateur financier agréé de Vancouver.

«Mais si vos déclarations sont plus complexes, retenir les services d'un professionnel peut vous faire économiser gros. Plusieurs déductions sont souvent oubliées et rares sont les particuliers qui réussissent à se tenir au fait de tous les changements aux lois fiscales.»

M. Dhanji, qui travaille chez Assante Financial Management Ltd., affirme que les particuliers peuvent oublier des déductions, incluant des revenus ou le partage des pensions, sans oublier le report des contributions RÉER.

Ne pas savoir quand tirer profit de ces crédits, ou si vous devriez les utiliser, peut entraîner des milliers de dollars d'économies perdues.

Moitié-moitié

Selon les plus récentes statistiques publiées par l'Agence du Revenu du Canada, 26,1 millions de Canadiens ont produit une déclaration de revenus en 2010. De ce nombre, 48,2 % ont produit eux-mêmes leur déclaration, alors que 51,7 % ont choisi de retenir les services d'un tiers.

Une des principales raisons pour lesquelles les Canadiens choisissent de produire eux-mêmes leurs déclarations est le coût.

Selon les experts, les particuliers doivent s'attendre à payer au moins 20 $ pour un logiciel d'impôts, et au moins 50 $ pour produire leurs déclarations à une clinique d'impôts.

Les honoraires moyens des professionnels fiscaux varient de 150 à 500 $/heure pour produire des déclarations complexes comportant plusieurs feuillets.

Logiciels en renfort

Cleo Hamel, analyste fiscale supérieure chez H&R Block Canada à Calgary, affirme que les Canadiens ont une pléiade de choix lorsque vient le temps de produire leurs déclarations avant le 30 avril.

Elle met toutefois les particuliers en garde contre la production sur papier de leur déclaration, à moins de détenir une expérience préalable ou des connaissances fiscales appropriées.

Elle suggère plutôt d'acheter un logiciel de production de déclarations fiscales.

«Avec la méthode papier, vous devez tout savoir avant de commencer à remplir la déclaration de revenus. Vous devez connaître les autres formulaires à remplir et effectuer tous les calculs», affirme Mme Hamel.

«Ça peut sembler simple, mais nous pouvons tous faire des erreurs... Les erreurs les plus courantes sont souvent produites manuellement.»

Avec les logiciels fiscaux populaires tels UFile ou TurboTax d'Intuit, les déclarants suivent le processus par étape et ont la possibilité de reculer pour modifier des données et ainsi voir comment cela affecte le montant de leur remboursement.

Malgré cela, ces logiciels fonctionnent habituellement mieux avec des déclarations simples, conclut-elle.

Par exemple, les travailleurs autonomes, ceux qui détiennent des immeubles en location, qui ont reçu un héritage, ont des placements ou des frais médicaux complexes devraient considérer retenir les services d'un professionnel.

Dans tous les cas, le plus grand défi lorsqu'on produit soi-même ses déclarations de revenus est de s'assurer d'avoir des connaissances financières suffisantes pour être confiant de l'exactitude des déclarations - même si elles sont complétées par un tiers.

Ultimement, l'Agence du Revenu du Canada considère que vous êtes responsable - non pas votre comptable - de l'exactitude de vos déclarations.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer