Lululemon: Laurent Potdevin a enfreint le code de conduite et démissionne

Laurent Potdevin, qui dirigeait le spécialiste des vêtements de... (PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Laurent Potdevin, qui dirigeait le spécialiste des vêtements de yoga depuis 2014, a quitté son poste de chef de la direction et son siège du conseil d'administration.

PHOTO MARK BLINCH, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Aleksandra Sagan
La Presse Canadienne
VANCOUVER

Le chef de la direction de Lululemon Athletica a démissionné parce qu'il n'a « pas été à la hauteur » des normes de conduite de l'entreprise, a indiqué lundi le détaillant.

Laurent Potdevin, qui dirigeait le spécialiste des vêtements de yoga depuis 2014, a quitté son poste de chef de la direction et son siège du conseil d'administration. Sa démission était immédiate en date de vendredi dernier.

« Lululemon s'attend à ce que ses employés témoignent des plus hauts niveaux d'intégrité et de respect entre eux, et [M. Potdevin] n'a pas été à la hauteur de ces normes de conduite », a écrit la société dans un communiqué.

L'entreprise établie à Vancouver n'a pas voulu donner d'autres détails afin de respecter la vie privée des personnes impliquées.

Lululemon et M. Potdevin se sont entendus sur un accord de séparation, selon une déclaration déposée auprès du gendarme des marchés financiers américains, la Securities and Exchange Commission (SEC).

M. Potdevin recevra un paiement en espèces de 3,35 millions de dollars « dès que possible » et un autre paiement de 1,65 million versé mensuellement pendant plus d'un an et demi, peut-on lire dans le document.

En échange, M. Potdevin a accepté de ne pas poursuivre en justice l'entreprise et de coopérer avec elle dans l'avenir, entre autres précisions.

Le conseil d'administration s'est immédiatement mis à la recherche d'un nouveau chef de la direction, a indiqué l'entreprise.

Elle a aussi annoncé avoir promu Glenn Murphy au poste de président exécutif du conseil, et précisé que trois hauts dirigeants hériteraient de tâches additionnelles et se rapporteraient à M. Murphy.

L'analyste Neil Saunders, directeur général de la firme GlobalData Retail, a estimé, dans une note à ses clients, que l'annonce de lundi était vague et préjudiciable.

Lululemon a le devoir, envers ses investisseurs et ses consommateurs, d'être limpide sur les raisons du départ de M. Potdevin, a-t-il affirmé.

« Ne pas l'être va vraisemblablement alimenter la spéculation, ce qui pourrait ultimement nuire à la marque », a écrit M. Saunders.

Le conseil d'administration de Lululemon a nommé M. Potdevin au poste de chef de la direction en décembre 2013 pour succéder à Christine Day, qui avait annoncé son intention de quitter la société.

Avant de prendre les rênes de Lululemon, M. Potdevin a été président de Toms Shoes et chef de la direction de Burton Snowboards.




publicité

publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer