Les revenus de Groupe MTY grimpent au 3e trimestre

Stanley Ma, PDG du Groupe MTY.... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

Stanley Ma, PDG du Groupe MTY.

Photo David Boily, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le Groupe d'alimentation MTY a affiché mardi des revenus en hausse de 39 pour cent pour son troisième trimestre, ce que l'exploitant de chaînes de restauration rapide a surtout attribué à la contribution des acquisitions réalisées dans la deuxième moitié de 2016.

Le bénéfice net de l'entreprise montréalaise a cependant vu son bénéfice net attribuable aux actionnaires reculer de neuf pour cent à 15,08 millions $, soit 71 cents par action, en regard de celui de 16,52 millions $, ou 82 cents par action, engrangé lors de la même période un an plus tôt.

La baisse de 1,4 million du résultat net s'expliquait surtout par le fait que MTY a réalisé, au troisième trimestre de l'an dernier, un gain non récurrent de 8 millions $ sur dérivé de change.

Les revenus de MTY - dont la liste de bannières comprend notamment La Crémière, Thaï Express, Tiki-Ming, Valentine et Café Van Houtte - ont atteint 73,61 millions $ au plus récent trimestre, clos le 31 août, comparativement à 52,89 millions $ au même trimestre l'an dernier.

Le Groupe MTY a racheté en juillet 2016 le réseau de Kahala Brands pour environ 310 millions $ US, avant de racheter en octobre celui de BF Acquisitions Holdings, pour environ 27 millions $ US.

Les ventes des restaurants ouverts depuis au moins un an ont progressé de 0,7 pour cent au plus récent trimestre. Au Canada, celles-ci ont avancé de 1,5 pour cent, tandis que celles des marchés internationaux ont pris 1,3 pour cent, mais les ventes des restaurants comparables ont reculé de 1,8 pour cent aux États-Unis.

Si les restaurants canadiens ont affiché une bonne performance chaque mois du trimestre, ceux du Québec et de la Colombie-Britannique se sont distingués par une «solide performance». L'Alberta a connu une légère reprise, même si ce marché est toujours confronté à d'importants vents contraires. En Saskatchewan, l'entrée en vigueur d'une nouvelle taxe sur les repas a semblé «avoir rebuté les consommateurs», a observé l'entreprise dans un communiqué.

Par ailleurs, le Groupe MTY a annoncé avoir réalisé, au début juin, l'acquisition des 27 restaurants canadiens de l'entreprise The Works Gourmet Burger Bistro pour 8,2 millions $. Il a aussi mis la main, plus tard en juin, sur un total de 12 établissements canadiens qui appartenaient à Houston Avenue Bar & Grill et à Industria Pizzeria + Bar pour 21 millions $.

À la fin du troisième trimestre, MTY comptait 5487 établissements. De ceux-ci, 5413 étaient exploités par des franchisés, tandis que les 74 autres étaient gérés par MTY. Environ 47 pour cent des établissements se trouvaient aux États-Unis, contre 44 pour cent au Canada et neuf pour cent à l'international.

L'action du Groupe MTY acédé mardi 68 cents, soit 1,36 pour cent, à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 49,22 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer