Le bénéfice de Dorel bondit de 44 %

La compagnie Dorel Industries, située sur l'avenue Greene... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La compagnie Dorel Industries, située sur l'avenue Greene à Montréal.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les Industries Dorel ont affiché vendredi un bénéfice net du premier trimestre en hausse de 43,9 pour cent par rapport à l'an dernier.

Le fabricant de produits de puériculture et de bicyclettes montréalais a engrangé un bénéfice de 16,7 millions de dollars US, soit 51 cents US par action, pour le trimestre clos le 31 mars, comparativement à celui de 11,6 millions US, ou 36 cents US par action, réalisé un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires total s'est établi à 645,9 millions US, en baisse de 2,9% par rapport à celui de 665,5 millions US de l'année dernière.

Le bénéfice ajusté de Dorel a progressé de 66,7% pour atteindre 19,7 millions US, soit 60 cents par action, comparativement à celui de 11,8 millions US ou 36 cents US par action, du premier trimestre de 2015.

Ce profit ajusté était largement supérieur à celui de 40 cents US par action attendu par les analystes, mais ces dernier misaient aussi sur un plus gros chiffre d'affaires, de 679,8 millions US, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Les investisseurs ont semblé bien accueillir ces chiffres et l'action de Dorel a avancé vendredi de 1,87 $, soit 6,6%, à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 30,26 $.

Les revenus de la division des produits de puériculture ont diminué de 7,8 pour cent pour s'établir à 253,2 millions US, tandis que ceux des activités de bicyclettes ont reculé de 5,4% à 216,5 millions

US. Le chiffre d'affaires de la division du mobilier de maison a progressé 8,8% pour atteindre un niveau record de 176,1 millions US.

La diminution des revenus de la division des produits de puériculture était en partie attribuable aux fluctuations des taux de change et le bénéfice d'exploitation ajusté de ces activités a, en fait, progressé grâce à une amélioration des marges et à une baisse des frais opérationnels.

« Nous sommes confiants de pouvoir améliorer considérablement nos résultats en 2016 et nous anticipons une croissance interne des ventes dans tous nos marchés durant le reste de l'exercice à l'exception de la Chine », a expliqué le président et chef de la direction de Dorel, Martin Schwartz.

Dorel a apporté des changements à sa stratégie d'approvisionnement en Chine et procède à une réorganisation de ses activités dans ce pays.

« Les résultats du deuxième trimestre ne surpasseront pas ceux du précédent exercice, mais il ne s'agit que d'une question de synchronisme, a prévenu M. Schwartz. Durant la seconde moitié de l'exercice, nous retrouverons la dynamique favorable observée au premier trimestre. »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer