Bell profite de sa gestion des coûts

Bell tient ce matin, à Montréal, son assemblée... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Bell tient ce matin, à Montréal, son assemblée annuelle des actionnaires.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) Une «gestion rigoureuse des coûts» a permis à BCE d'afficher un bénéfice net ajusté en hausse de 4,1%, à 734 millions de dollars, au premier trimestre de 2016, a annoncé l'entreprise jeudi matin, tout juste avant la tenue de son assemblée annuelle des actionnaires, à Montréal.

Les revenus d'exploitation du plus important groupe de télécommunications au Canada n'ont pas progressé au même rythme, s'établissant à 5,27 milliards, en hausse de tout juste 0,6%.

En tenant compte de divers éléments non-récurrents, le bénéfice net attribuable aux actionnaires de Bell a atteint 707 millions de dollars, soit 32,9% de plus qu'à pareille date l'an dernier.

Bell tenait ce matin, à Montréal, son assemblée annuelle des actionnaires. L'ancienne présidente du Mouvement Desjardins, Monique Leroux, et le PDG d'Air Canada, Calin Rovinescu, en ont profité pour faire leur entrée au conseil d'administration. L'ancien PDG de la Banque Royale Gordon Nixon accède quant à lui à la présidence du conseil.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer