Sony décale l'annonce de ses prévisions

Le géant japonais de l'électronique Sony a annoncé vendredi qu'il différait à... (PHOTO AKIO KON, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO AKIO KON, ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le géant japonais de l'électronique Sony a annoncé vendredi qu'il différait à une date non déterminée, courant mai, l'annonce de ses prévisions de résultats pour 2016/17, à cause des séismes survenus dans le sud-ouest du pays où se trouve une de ses usines.

Le groupe prévoyait de donner des estimations financières le 28 avril, en même temps que l'annonce de ses résultats de l'exercice 2015/2016 bouclé en mars.

Depuis le 14 avril au soir, début de la série de séismes qui a touché la région de Kumamoto, « la production est stoppée dans une usine de Sony Semiconductor Manufacturing », a rappelé Sony dans un communiqué.

Le groupe pense que cette interruption, pour cas de force majeure, aura des conséquences, encore non évaluées, sur ses comptes de l'année d'avril 2016 à mars 2017, de même que les perturbations d'approvisionnement de la part de fournisseurs également touchés.

« La date de remise en exploitation de cette usine [qui produit des capteurs d'images pour téléphones intelligents et appareils photo] n'est pas déterminée », a précisé le groupe.

« Nous étudions les différents moyens d'en limiter les conséquences, en faisant de la sécurité des salariés la première priorité », a poursuivi le groupe qui dit « avoir constaté des dégâts divers sur les bâtiments, dans les salles blanches et sur une partie des équipements ».

D'autres industriels ont aussi souffert des séismes de Kumamoto qui ont fait une soixantaine de morts et de nombreux dégâts matériels dans cette province de l'île de Kyushu, à quelque 900 kilomètres au sud-ouest de Tokyo.

Le constructeur de deux-roues et voitures Honda a aussi dû stopper jusqu'au 28 avril une usine de motocyclettes.

Il a en outre différé au 13 mai (au lieu du 28 avril) l'annonce de ses résultats financiers annuels, et une partie de la presse indique qu'il a pris cette décision faute d'être en mesure d'établir ses prévisions, même si les comptes de l'année bouclée en mars ne sont pas affectés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer