Samsung prévoit un bénéfice opérationnel en hausse de 15 % au 4T

S'il reste le numéro un des téléphones intelligents,... (PHOTO LEE JIN-MAN, ARCHIVES AP)

Agrandir

S'il reste le numéro un des téléphones intelligents, d'après les cabinets spécialisés, Samsung voit de plus en plus sa domination remise en cause.

PHOTO LEE JIN-MAN, ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hwang Sung-Hee
Agence France-Presse
SÉOUL

Le groupe sud-coréen Samsung Electronics s'attend à une hausse de 15 % de son bénéfice opérationnel au quatrième trimestre, ce qui serait moins bien que prévu, dans un contexte de forte concurrence pour le numéro un des téléphones intelligents.

Samsung prévoit un bénéfice opérationnel de 6100 milliards de wons (4,7 milliards d'euros, 7,16 milliards de dollars) pour la période octobre-décembre. Le groupe avait terminé en 2014 avec un bénéfice opérationnel de 5400 milliards de wons.

Toutefois cela est inférieur à l'estimation de 6640 milliards de wons donnée par des analystes interrogés par l'agence Bloomberg. Et représente également une baisse de 7,5 % par rapport au trimestre précédent.

S'il reste le numéro un des téléphones intelligents, d'après les cabinets spécialisés, Samsung voit de plus en plus sa domination remise en cause.

Vendredi, à la Bourse de Séoul, après une légère hausse dans les premiers échanges, le titre était en baisse.

Le groupe, qui a vu sa valeur boursière fondre de 8 milliards de dollars en 2015, a perdu des parts de marché au profit de l'américain Apple dans le haut de gamme et face à ses rivaux chinois en pleine expansion comme Huawei.

Le dernier produit phare de Samsung, le Galaxy S6, lancé en avril, a connu un succès mitigé.

Dans ce contexte, les ventes du trimestre estimées à 53 milliards de wons, sont de nouveau légèrement en dessous des prévisions des analystes.

Les données de ce vendredi, qui précèdent la publication plus tard en janvier de résultats audités, ne fournissent pas d'indication concernant le bénéfice net ou de détails pour chaque branche.

Domination vacillante 

« Le bénéfice des puces et des écrans a compensé les faibles performances des ventes de téléphones intelligents et d'appareils électroniques grand public en 2015 », a estimé Greg Noh, analyste pour HMC Investment Securities.

Ces divisions de Samsung sont en effet tirées par les bonnes ventes des autres groupes puisqu'il fabrique les puces mémoire pour ses propres téléphones mais aussi celles qui équipent les appareils de ses concurrents, y compris Apple.

« Nous nous attendons à une baisse de la demande dans tous les produits finis en 2016 ce qui va conduire à une diminution du bénéfice dans le secteur des composants », a-t-il ajouté auprès de l'AFP.

Après avoir atteint au troisième trimestre 2013 le niveau record de 10 100 milliards de wons, le bénéfice opérationnel de Samsung est tombé à 4600 milliards de wons au troisième trimestre 2014 avant de remonter petit à petit la pente.

Afin d'amortir ses revers sur le marché des téléphones intelligents et capitaliser sur le succès de son activité de semi-conducteurs, Samsung a lancé en mai la construction d'une méga-usine à Pyeongtaek, un immense atelier de près de trois millions de mètres carrés situé à 70 kilomètres au sud de Séoul.

Le groupe y a investi 15 600 milliards de wons (alors 12,5 milliards d'euros), soit l'investissement le plus grand consenti par Samsung. La production commencera au second semestre 2017.

Le mois dernier, Samsung qui entend lutter pour rester sur la première marche du podium dans le domaine des téléphones intelligents a placé à la tête de son activité mobile la fille du président.

Ces remaniements surviennent alors que la famille fondatrice du groupe est en pleins préparatifs en vue de la succession au sommet en prévision du retrait du patriarche Lee Kun-Hee à la santé vacillante.

Le président du groupe est alité depuis un accident vasculaire cérébral en 2014.

La famille Lee contrôle le vaste conglomérat au moyen d'un système complexe de participations croisées dans ses diverses filiales.




publicité

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer