Merck optimiste pour 2015

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck (MRK), encouragé... (Photo archives AP)

Agrandir

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
New York
Agence France-Presse

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck (MRK), encouragé par des signes encourageants de médicaments en développement, a relevé ses objectifs de bénéfice annuel mardi, après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre.

Le résultat net trimestriel a plus que doublé à 1,83 milliard de dollars contre 895 millions à la même période il y a un an.

Ajusté par action, le bénéfice est ressorti à 96 cents contre 90 cents attendus en moyenne par les analystes.

Quant au chiffre d'affaires, il a reculé de 4,6% à 10,07 milliards de dollars, quasi conforme aux 10,08 milliards attendus.

Merck, qui vend ses médicaments dans une centaine de pays à travers le monde, explique avoir pâti du dollar fort, qui rogne les ventes réalisées à l'étranger une fois celles-ci traduites en billets verts.

Hors effets de change, le chiffre d'affaires a augmenté de 4%, explique le laboratoire, qui se veut néanmoins optimiste pour l'ensemble de l'année 2015.

Le bénéfice par action devrait se situer entre 3,55 et 3,60 dollars, soit bien au-dessus des 3,51 dollars espérés jusqu'ici par les marchés. Sa prévision précédente était de 3,45 à 3,55 dollars. C'est la deuxième fois de suite que Merck relève cet objectif financier.

Le groupe a ajusté le bas de la fourchette pour ce qui est du chiffre d'affaires annuel attendu désormais entre 39,2 et 39,8 milliards de dollars contre 38,6 et 39,8 milliards de dollars auparavant. Celui-ci devrait accuser un manque à gagner d'un milliard de dollars dû aux effets de change, avertit Merck. Les analystes tablent sur des ventes aux alentours de 39,67 milliards.

Merck, connu hors États-Unis et Canada sous le sigle MSD, mise sur son anti-cancéreux Keytruda (traitement du mélanome), qui est annoncé comme un futur «blockbuster».

Le groupe a également annoncé des tests cliniques positifs en «Phase 3», dernière étape avant la commercialisation, du bezlotoxumab, un anticorps contre les diarrhées nosocomiales.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer