Kimberly-Clark fait mieux que prévu

Le groupe américain de produits de grande consommation Kimberly-Clark (KMB)... (Photo archives AP)

Agrandir

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe américain de produits de grande consommation Kimberly-Clark (KMB) a dépassé les attentes au troisième trimestre et a légèrement relevé ses prévisions de bénéfices pour 2015, selon un communiqué mercredi.

Le fabricant des couches-culottes Huggies et des mouchoirs en papier Kleenex a dégagé un bénéfice net de 517 millions de dollars sur la période, en baisse de 8% sur un an.

Hors charge et éléments exceptionnels, le bénéfice trimestriel par action, qui sert de référence à Wall Street, ressort toutefois 2 cents au-dessus des prévisions, à 1,51 dollar.

Le chiffre d'affaires du groupe a aussi reculé, de 6,7% à 4,72 milliards de dollars, dépassant un peu les attentes des analystes (4,68 milliards).

Le renforcement du dollar face aux principales devises ayant pesé à hauteur de 12% sur les revenus, les ventes organiques ont progressé de 5%, fait valoir le groupe.

Sur l'ensemble de l'année, Kimberly-Clark prévoit d'ailleurs que l'effet de l'évolution des devises sera un peu plus fort qu'initialement anticipé: elle devrait affecter ses ventes à hauteur de 10% à 11% (contre 9% à 10% précédemment), et son bénéfice opérationnel à hauteur de 11% à 12% (contre 10% à 11%).

L'entreprise a parallèlement légèrement relevé la fourchette basse de sa prévision de croissance organique, à une progression allant de 4% à 5%, contre une précédente estimation de 3% à 5%.

Le bénéfice par action pour 2015 est lui attendu dans une fourchette comprise entre 5,70 dollars et 5,80 dollars, contre une précédente fourchette de 5,65 dollars à 5,80 dollars).

Au cours du troisième trimestre, Kimberly-Clark estime que son programme de réduction des coûts et la restructuration mise en place en 2014 ont permis d'économiser respectivement 85 millions de dollars et 20 millions par rapport à l'an dernier.

La baisse des coûts de matières premières a aussi permis de faire baisser les coûts de fabrication de l'ordre de 45 millions de dollars.

Vers 8h15, dans les échanges électroniques à Wall Street, l'action Kimberly-Clark montait de 1,52%.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer