Rio Tinto: production et exportations en hausse

Le deuxième plus important groupe minier du monde... (PHOTO AMY COOPES, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Le deuxième plus important groupe minier du monde a annoncé que sa production de minerai de fer avait augmenté de 12 % au troisième trimestre à 86,1 millions de tonnes par rapport à l'année dernière.

PHOTO AMY COOPES, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SYDNEY

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé vendredi une forte hausse de sa production et de ses exportations de minerai de fer au troisième trimestre, puisant dans ses réserves, malgré un cours des matières premières très bas.

Le deuxième plus important groupe minier du monde a annoncé que sa production de minerai de fer avait augmenté de 12 % au troisième trimestre à 86,1 millions de tonnes par rapport à l'année dernière.

Dans le même temps, les exportations ont bondi de 17 % sur la même période à 91,3 millions de tonnes, tandis que Rio Tinto terminait l'extension de ses opérations de Pilbara dans l'ouest de l'Australie.

«Les ventes de ce trimestre ont dépassé la production de 4,2 millions de tonnes, principalement en puisant dans les réserves des mines», a détaillé Rio dans un communiqué.

Le minerai de fer est le principal produit d'exportation de l'Australie et le déclin marqué des cours pèse lourdement sur les finances publiques du pays.

Les cours ont plongé depuis 2011 en raison du ralentissement de la croissance en Chine.

La faiblesse des cours a en outre été délibérément exacerbée par les plus grands exportateurs de minerai de fer - Rio, BHP et le brésilien Vale, numéro un mondial - qui augmentent leur production dans le but de préserver, voire d'améliorer, leur part de marché.

Avec pour conséquence d'asphyxier les plus petits acteurs du secteur dont les coûts de production, structurellement plus élevés, flambent à mesure que le prix de la tonne baisse.

Des chiffres publiés mardi par Pékin ont montré une chute de 20,4 % des importations en Chine en raison d'une chute de la demande intérieure.

«Le fait que Rio ait été en mesure d'augmenter de façon importante ses exportations de minerai en puisant dans ses réserves sans entraîner une hausse des réserves chinoises est encourageant», a estimé Ric Spooner, analyste chez CMC Markets.

«Cela laisse penser que l'augmentation de la production en Australie est au moins partiellement compensée par la baisse de la production dans les mines chinoises», a-t-il ajouté.

Rio Tinto s'attend à des exportations inchangées à 340 millions de tonnes pour 2015.

Par ailleurs, la production de cuivre de Rio Tinto a diminué de 24 % à 115 000 tonnes au troisième trimestre. Le groupe prévoit pour 2015 une production globale de 510 000 tonnes, contre une précédente prévision de 500 000- 535 000 tonnes.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer