Celestica décroche un contrat auprès de Honeywell

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Paddon
La Presse Canadienne
TORONTO

Honeywell Aerospace transférera environ 330 employés à temps plein de ses installations de Mississauga, en Ontario, à Celestica (T.CLS) dans le cadre d'une nouvelle entente entre les deux entreprises.

La Torontoise Celestica louera certains espaces au centre de l'usine de Honeywell et s'occupera de la gestion de ces employés, qui travailleront conjointement avec les ingénieurs de Honeywell, installés à proximité.

Selon le chef de la direction, Craig Muhlhauser, l'entente avec Honeywell permettra à Celestica d'«augmenter la valeur de la chaîne» en vue de l'assemblage final et des tests sur les produits destinés aux avions commerciaux et militaires.

L'administration de l'aviation fédérale des États-Unis a en outre autorisé Celestica à réparer et remettre en état les produits et systèmes aéronautiques qu'elle fabrique aux installations de Mississauga.

«Cela nous ouvre un bien plus large éventail d'occasions et d'aptitudes que nous pouvons transmettre à Honeywell sur de plus nombreux marchés et puis, éventuellement, à d'autres clients», a expliqué M. Muhlhauser lors d'un entretien.

L'entente avec Honeywell fera des installations de la région de Toronto le «centre d'excellence» de Celestica pour l'aéronautique et la défense, une des nombreuses industries pour lesquelles elle fabrique des cartes de circuit imprimé et fournit des services de conception, entre autres choses.

Celestica prend notamment de l'expansion dans les systèmes d'énergie alternative, en particulier l'énergie solaire, a aussi rappelé mardi M. Muhlhauser.

L'entente avec Honeywell a été annoncée mardi alors que Celestica dévoilait ses plus récents résultats financiers pour le premier trimestre, qui comprenaient environ 1,3 milliard $ US de revenus en provenance des activités de son réseau mondial de fabrication.

Le bénéfice net de Celestica a chuté de 47 pour cent par rapport à l'an dernier pour s'établir à 19,7 millions $ US, tandis que son bénéfice net ajusté a reculé de 30 pour cent à 33 millions $ US.

Le profit net par action était de 11 cents US, tandis que le bénéfice ajusté s'est chiffré à 19 cents US par action, deux données inférieures aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires était de 1,298 milliard $ US, ce qui était aussi en deçà des prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Par ailleurs, Celestica a annoncé son intention de racheter jusqu'à 350 millions $ US de ses actions en circulation afin de les annuler.

L'action de Celestica a pris mardi 60 cents, soit 4,3 pour cent, pour clôturer à 14,67 $.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer