Aéroports de Montréal: perte de 4,4 millions en 2014

Aéroports de Montréal (ADM) a dévoilé mercredi une perte nette de 4,4 millions... (PHOTO FOURNIE PAR AÉROPORTS DE MONTRÉAL)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR AÉROPORTS DE MONTRÉAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

(Montréal) Aéroports de Montréal (ADM) a dévoilé mercredi une perte nette de 4,4 millions de dollars pour l'exercice 2014, un résultat attribuable à la décision de démanteler l'aérogare désaffecté de Mirabel.

L'administration aéroportuaire a indiqué que n'eût été de cette charge de dépréciation de 16 millions représentant le coût total des travaux pour la remise en état du site à Mirabel, un excédent de 11,6 millions aurait été dégagé.

Lors de l'exercice 2013, ADM avait engrangé des profits de 13,6 millions.

En 2014, les recettes de l'exploitant des aéroports Montréal-Trudeau et de Mirabel ont été de 463,9 millions, en hausse de 3,9% comparativement à l'exercice précédent.

Cette progression s'explique par diverses augmentations tarifaires ainsi que par la croissance du nombre de passagers et des activités des transporteurs. ADM dit également avoir constaté une hausse «notable» du chiffre d'affaires des concessions et des stationnements.

Au total, le nombre de passagers a franchi un nouveau cap en 2014 à Montréal-Trudeau pour atteindre 14,8 millions, en hausse de 5,3% comparativement à l'exercice 2013.

L'administration aéroportuaire a qualifié ce résultat de «largement supérieur aux prévisions», ce qui s'explique principalement par un contexte économique «porteur», une offre de services aériens «bonifiée» et un trafic de correspondance en progression.

De son côté, le bénéfice d'exploitation d'ADM s'est établi à 208,7 millions pour l'exercice clos le 31 décembre dernier, en progression de 10,9 millions, ou 5,5%, par rapport à l'exercice précédent.

Les mouvements d'atterrissages et de décollages d'appareils enregistrés aux aéroports Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel ont pour leur part poursuivi leur baisse, passant de 234 638 en 2013 à 230 666 en 2014.

Cette tendance s'explique, selon ADM, par l'optimisation des taux de remplissage et par l'utilisation d'appareils plus gros ou plus denses.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer