Profits en baisse pour George Weston

George Weston... (Photo Archives PC)

Agrandir

George Weston

Photo Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le producteur et distributeur alimentaire George Weston (T.WN)  a vu ses profits fléchir au quatrième trimestre en raison de différentes charges qui ont influencé négativement son bénéfice net Cela n'a toutefois empêché le chiffre d'affaires de la société mère du détaillant Loblaw (T.L)  de bondir de 48 % pour s'établir à 11,73 milliards de dollars, principalement en raison de l'acquisition de Shoppers Drug Mart.

Le quatrième trimestre - qui s'étalait sur 13 semaines - comptait une semaine supplémentaire par rapport à la même période en 2013.

Cela n'a toutefois pas empêché le bénéfice net de glisser de neuf pour cent, pour s'établir à 161 millions de dollars, ou 1,18 $ par action, par rapport à 177 millions $, ou 1,31 $ par action, lors du quatrième trimestre l'an dernier.

Sur une base ajustée, en excluant les éléments non récurrents, George Weston a engrangé des profits de 212 millions, ou 1,58 $ par action, en hausse comparativement à 135 millions, ou 98 cents par action, à la même période en 2013.

Cette performance trimestrielle a en partie raté la cible des analystes sondés par Thomson Reuters, qui s'attendaient à un bénéfice ajusté par action de 1,61 $ ainsi qu'à des ventes de 11,38 milliards de dollars.

Le plus grand producteur et distributeur alimentaire au pays a souligné que le montant d'amortissement de 124 millions relié à l'acquisition de Shoppers Drug Mart figurait parmi les charges ayant influencé négativement ses profits.

Pour l'exercice, George Weston a engrangé des profits de 126 millions, ou 64 cents par action, sur des revenus de 43,9 milliards, en baisse comparativement à un bénéfice net de 614 millions, ou 4,43 $ par action, ainsi qu'un chiffre d'affaires de 33,6 milliards de dollars en 2013.

Son président exécutif, Galen Weston, a estimé que 2014 avait été une «année de transformation» pour la société.

«L'acquisition de Shoppers Drug Mart par Loblaw représente une combinaison unique (...) des marques les plus connues et auxquelles les consommateurs font confiance», a-t-il dit.

De son côté, le président Pavi Binning s'est montré satisfait des résultats, soulignant que Loblaw avait livré une «solide performance (...) malgré un environnement très concurrentiel».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer