Excédent en hausse au Mouvement Desjardins

Le Mouvement Desjardins s'est félicité des résultats obtenus... (PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le Mouvement Desjardins s'est félicité des résultats obtenus dans une industrie de plus en plus concurrentielle et en pleine mutation.

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Mouvement Desjardins affiche un excédent de 1,59 milliard de dollars avant le versement de ristournes à ses membres pour son exercice qui a pris fin le 31 décembre dernier.

Cet excédent se compare à un autre excédent de 1,53 milliard  pour l'exercice financier 2013, soit une augmentation de 4,1% entre les deux exercices financiers.

À l'occasion de la publication de ses résultats financiers, mercredi, le Mouvement Desjardins s'est félicité de ces résultats qui «témoignent de notre capacité à nous démarquer dans une industrie en pleine mutation et au sein de laquelle la concurrence est de plus en plus vive», a déclaré sa présidente et chef de la direction, Monique F. Leroux, par voie de communiqué.

De même, les revenus d'exploitation du géant coopératif ont crû de 5,9%. Ils sont ainsi passés de 11,95 milliards en 2013 à 12,65 milliards en 2014.

Entre autres, le Mouvement Desjardins a enregistré une croissance de 7,1% de l'ensemble de son portefeuille de prêts. Les revenus nets d'intérêts de ces prêts sont passés entre les deux exercices financiers de 3,86 milliards à 3,98 milliards. Desjardins note toutefois que la croissance a été ralentie par «la forte concurrence dans le marché et la compression des marges bénéficiaires en résultant».

De plus, Desjardins a affiché une croissance de 6,4% de ses activités d'assurances, ainsi que d'autres augmentations dans les secteurs des revenus de courtage, des activités des cartes de crédit et du financement au point de vente.

Un des faits saillants de l'exercice financier 2014 a été l'acquisition et l'intégration des activités canadiennes de State Farm.

Desjardins souligne d'ailleurs que les «investissements significatifs» requis par cette acquisition de State Farm, jumelés à la réalisation de divers projets stratégiques, ainsi que la hausse des capitaux propres moyens à la suite des récentes émissions de parts de capital de la Fédération ont eu ensemble une incidence sur le rendement des capitaux propres. Ceux-ci ont affiché un rendement  de 8,7 pour cent pour l'exercice 2014, comparativement à un rendement de 9,4% en 2013.

Desjardins rapporte également avoir consacré des efforts importants à l'amélioration de la productivité dans le réseau des caisses et au sein des autres composantes du Mouvement.

Au 31 décembre 2014, l'actif total du Mouvement Desjardins s'établissait à 229,4 milliards, en hausse de 8,2%. Cette progression s'explique pour l'essentiel par une augmentation des prêts nets.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer