Pepsi fait mieux que prévu

Le groupe de sodas et de collations américain Pepsico (PEP) a... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe de sodas et de collations américain Pepsico (PEP) a dégagé en 2014 un bénéfice net de 6,513 milliards de dollars en baisse de 3% mais son bénéfice par action hors éléments exceptionnels s'est révélé supérieur aux attentes des analystes.

Le groupe a également annoncé mercredi qu'il allait retourner à ses actionnaires en 2015 de 8,5 à 9 milliards de dollars sous forme de dividendes et de rachats d'actions.

Le bénéfice par action hors exceptionnels, la référence des marchés américains, a atteint 4,63 dollars en 2014, supérieur aux attentes moyennes des analystes qui étaient de 4,59 dollars. Y compris les éléments exceptionnels, il est de 4,27 dollars.

Le chiffre d'affaires annuel est de 66,68 milliards de dollars, là encore légèrement au-dessus des attentes qui étaient de 66,48 milliards de dollars.

Sur le quatrième trimestre, le bénéfice par action hors exceptionnels est de 1,12 dollar là où les attentes moyennes étaient de 1,08 dollar et le chiffre d'affaires de 19,948 milliards en baisse de 1% mais également supérieur aux attentes (19,66 milliards de dollars).

Pepsico a indiqué qu'il s'attendait pour 2015 à un effet de change négatif, du fait de la hausse du dollar, de l'ordre de 7 points de pourcentage sur son bénéfice par action hors exceptionnels et que la croissance organique de ses revenus devrait se situer autour de 5% par rapport à 2014, «conforme aux objectifs à long terme du groupe».

L'action Pepsico progressait de 2,05% à 100 dollars vers 12h45 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance à Wall Street.

Le groupe a souligné que la croissance organique de ses résultats en 2014 étaient de 4% (5% sur le trimestre).

«Nous sommes heureux de pouvoir dire que nous avons dépassé chacun de nos objectifs financiers pour 2014 et nos résultats traduisent notre présence mondiale diversifiée, la force de notre portefeuille d'aliments et de boissons, des innovations réussies et un bon marketing», a déclaré la PDG du groupe Indra Nooyi.

Outre le soda éponyme, Pepsico commercialise également les jus de fruits Tropicana, les boissons vitaminées Gatorade, les céréales Quaker Oats et les collations Lay's et Doritos.

Les retours aux actionnaires prévus en 2015 seront en gros du même ordre que ceux effectués pour 2014 année pendant lequel Pepsico a récompensé ses actionnaires à hauteur de 8,7 milliards de dollars, se répartissant en 3,7 milliards de dividendes et de 5 milliards de dollars de rachat d'actions.

Indra Nooyi est actuellement engagée dans un bras de fer avec l'actionnaire activiste Nelson Peltz qui réclame une séparation entre les sodas et les collations et fait en conséquence le maximum pour assurer un bon retour sur investissement à ses actionnaires.

Pepsico est confronté à une désaffection pour ses sodas dans les pays riches en raison des inquiétudes suscitées par les effets de leur teneur en sucre sur la santé. Pepsico Beverages a ainsi vu son bénéfice d'exploitation reculer de 4% en 2014 alors que la progression était de 5% pour Frito-Lay et de 1% pour Quaker Foods.

Le bénéfice d'exploitation tous produits confondus a lourdement chuté en Asie/Moyen-Orient/Afrique (-11%) mais progressé en Europe (+3%).




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer