Disney dépasse les attentes

Le géant américain des médias et du divertissement Disney a publié mardi des... (Photo Archives Getty Images)

Agrandir

Photo Archives Getty Images

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le géant américain des médias et du divertissement Disney a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, montrant une progression de 19% pour son bénéfice net et de 9% pour son chiffre d'affaires.

Sur les trois derniers mois de 2014, premier trimestre de l'exercice décalé du groupe, le bénéfice net a atteint 2,18 milliards de dollars et le bénéfice ajusté par action, qui sert de référence à Wall Street, a dépassé de 20 cents la prévision moyenne des analystes, à 1,27 dollar.

À 13,39 milliards, le chiffre d'affaires est également au-dessus du consensus de 12,87 milliards.

«Nos résultats reflètent une fois de plus la force de nos marques et nos contenus de haute qualité, et démontrent que notre stratégie crée de la valeur à long terme à travers toutes nos activités», s'est félicité le PDG Robert Iger, cité dans un communiqué.

De toutes les divisions du groupe, seuls les studios de cinéma affichent un chiffre d'affaires en baisse, de 2% à 1,86 milliard de dollars, mais leur bénéfice d'exploitation a grimpé de 33% à 544 millions.

Disney invoque un recul des recettes d'entrées en salles comparé à un an auparavant, où elles avaient été dopées par le dessin animé «La Reine des Neiges».

Cela a été compensé au niveau du bénéfice d'exploitation par les bonnes ventes en vidéo de ce dessin animé, mais aussi de films plus récents comme «Maléfique» ou «Les Gardiens de la Galaxie».

L'effet «Reine des Neiges» a en revanche bien profité à la branche de produits dérivés, notamment aux ventes de jouets et costumes estampillés Disney pendant les fêtes de fin d'année.

Elle affiche des revenus en hausse de 22% à 1,38 milliard de dollars, et un bénéfice en hausse de 46% à 626 millions.

Les chaînes de télévision du groupe (ESPN, ABC, Disney Channel) ont augmenté leur chiffre d'affaires de 11% à 5,86 milliards de dollars, mais leur bénéfice d'exploitation de seulement 3% à 1,50 milliard. Le groupe l'explique entre autres par des recettes publicitaires en baisse et de coûts de programmation plus élevés, notamment pour le sport.

Les parcs d'attraction et navires de croisière ont pour leur part des revenus en hausse de 9% à 3,91 milliards de dollars, et un bénéfice d'exploitation en hausse de 20% à 805 millions de dollars.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de Wall Street, l'action Disney gagnait 3,18% à 97,09 dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer