UPS abaisse ses prévisions de bénéfices, l'action chute

À Wall Street, le titre chutait de 9,30 %... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

À Wall Street, le titre chutait de 9,30 % à 103,58 dollars dans les premiers échanges.

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le groupe américain de messagerie United Parcel Service (UPS) a abaissé vendredi ses prévisions de bénéfices pour 2014 et s'est montré pessimiste pour l'année en cours, invoquant des charges inattendues, un ralentissement de l'activité à Noël et des effets de change défavorables.

Il s'attend à enregistrer en 2014 un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 4,75 dollars contre de 4,90 à 5 dollars auparavant, tandis que celui-ci devrait s'établir à 1,25 dollar au quatrième trimestre contre 1,47 dollar attendu par les marchés.

À Wall Street, le titre chutait de 9,30 % à 103,58 dollars dans les premiers échanges.

Ces mesures s'expliquent par de grosses dépenses effectuées lors des trois derniers mois.

UPS a en effet débloqué au quatrième trimestre 2014 une enveloppe de 675 millions de dollars pour renforcer ses capacités et éviter la mésaventure de 2013, année au cours de laquelle les sociétés de messagerie avaient été mises en cause pour leur incapacité à livrer à temps les cadeaux de Noël.

Elles n'avaient en effet pas eu les capacités suffisantes, notamment aériennes, pour faire face à un afflux d'expéditions de dernière minute lié à une forte croissance des ventes en ligne, un phénomène aggravé par une météo très rigoureuse qui avait perturbé les transports.

UPS a ainsi recruté jusqu'à 95 000 saisonniers pour éviter tout couac et investi dans ses technologies de communication avec ses clients et de traçage de paquets.

Le groupe assure que ces mesures étaient nécessaires pour faire face à un bond des volumes quelques jours avant Noël. Mais l'activité a été moins dense sur le reste de la saison des fêtes de fin d'année.

«Clairement, notre performance financière au quatrième trimestre a été décevante», a renchéri le directeur général David Abney, indiquant que le groupe va s'atteler désormais à réduire ses coûts et à ajuster ses prix pendant les pics de l'activité.

Pour 2015, UPS «anticipe désormais une croissance de son bénéfice par action légèrement en dessous de son objectif de long terme de 9 à 13 %».

En novembre, le groupe de logistique prévoyait un bénéfice ajusté par action en 2015 compris entre 5,45 à 5,70 dollars. Les analystes anticipent un bénéfice par action à 5,64 dollars.

UPS dit qu'il va notamment passer une charge de 180 millions de dollars liée aux retraites de ses salariés, une autre de 50 millions due à des effets de change défavorables et des provisions concernant la baisse de la surcharge carburant suite à la chute des prix du pétrole.

UPS, qui doit publier ses résultats 2014 le 3 février, n'a en revanche pas touché à sa prévision d'une hausse de 5 à 6 % de son chiffre d'affaires en 2015.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer