Couche-Tard hausse ses profits à 270 millions

Couche-Tard explique la hausse des profits par une... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Couche-Tard explique la hausse des profits par une «solide croissance organique au niveau des marchandises et services et du carburant pour le transport routier».

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montréal

Alimentation Couche-Tard (T.ATD.B) a annoncé mercredi un bénéfice net de 270 millions de dollars pour son premier trimestre de 2015, en hausse de 6% sur la même période l'an dernier.

Par action, le bénéfice du réseau de dépanneurs et stations-services est de 47 cents au premier trimestre fiscal clos le 20 juillet, contre 45 cents pour les trois mois équivalents du précédent exercice fiscal.

Hors perte de change de 8,7 millions et notamment un impact négatif des survaleurs l'an dernier de 42 millions, le bénéfice net du groupe est de 276 millions de dollars contre 239 millions.

Cette progression des profits s'explique par une «solide croissance organique au niveau des marchandises et services et du carburant pour le transport routier» ainsi qu'une baisse des frais financiers après une réduction de la dette, a indiqué Couche-Tard dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires a progressé de 3% à 9,2 milliards de dollars sur les trois mois considérés, avec 6,6 milliards de ventes de carburants, en hausse de 4%. Ces ventes de carburants ont progressé de 8% aux États-Unis et de 4,6% au Canada, mais ont baissé de 4% en Europe.

Pour les ventes dans les magasins d'alimentation, la progression a été de 2% avec un recul au Canada et des progressions aux États-Unis et en Europe.

Couche-Tard a enregistré une augmentation de 8% de son résultat d'exploitation à 1,3 milliard de dollars.

Depuis l'acquisition du réseau de distribution européen de Statoil, le distributeur canadien cherche à «mettre en place les synergies disponibles ainsi que les opportunités de réductions de coûts». Si certaines «peuvent être mises en place immédiatement», d'autres prendront plus de temps, a indiqué le groupe.

Dans ce cadre, Couche-Tard a annoncé la cession des activités carburants d'aviation, héritées de l'achat du réseau Statoil, à la société Air BP. Cette cession, dont le prix n'a pas été révélé à ce stade, doit être finalisée avant la fin de l'année.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer