Home Depot: signaux encourageants sur le marché immobilier

Home Depot indique être en train de prévenir... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Home Depot indique être en train de prévenir les clients affectés aux États-Unis et au Canada.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le géant américain du bricolage Home Depot (HD) a relevé mardi ses prévisions annuelles après un deuxième trimestre solide, tandis que les mises en chantier de logement ont rebondi en juillet aux États-Unis, des signes encourageants pour le marché immobilier.

Sur les trois mois achevés le 3 août, période importante pour les activités de bricolage au sortir du rude hiver américain, surtout cette année où des intempéries ont bloqué des pans entiers de l'activité économique aux États-Unis au premier trimestre, Home Depot affiche un bénéfice net en hausse de 14,2% à 2,05 milliards de dollars. Son chiffre d'affaires est en progression de 5,7% à 23,81 milliards de dollars.

Le bénéfice ajusté par action, la mesure la plus importante pour les marchés, a progressé de 22,6% à 1,52 dollar, au-dessus des prévisions des analystes qui misaient en moyenne sur 1,45 dollar.

Pour l'ensemble de l'année, le groupe espère désormais le voir atteindre 4,52 dollars par action, soit 10 cents de mieux que sa prévision précédente, après 3,76 dollars en 2013.

«Même si l'année a démarré lentement à cause d'un printemps tardif, nous avons terminé le premier semestre avec des ventes conformes à nos attentes initiales. Nous pensons que le marché immobilier continue d'apporter un modeste vent favorable pour notre activité», a commenté le directeur général, Frank Blake, en présentant les résultats aux analystes.

Le département du Commerce a publié parallèlement mardi des statistiques positives pour le marché immobilier.

Les mises en chantier de logements ont rebondi de 15,7% en juillet, dépassant les attentes des analystes et atteignant leur plus haut niveau en rythme annualisé depuis huit mois.

Le nombre de permis de construire accordés par les autorités américaines, indicateur de la construction à venir, a grimpé pour sa part de 8,1% à 1,052 million, un plus haut depuis avril.

La directrice financière de Home Depot, Carol Tome, relève toutefois «des signaux mitigés» sur le marché immobilier.

Elle évoque notamment un rythme d'augmentation des prix de vente des logements «plus lent que ce que certains espéraient» (+1,1% en avril comme en mai, selon les dernières enquêtes Case-Shiller), et le fait qu'«environ un tiers des personnes âgées de 18 à 36 ans vivent encore chez leurs parents», ce qui la fait s'interroger sur la disponibilité des financements hypothécaires.

En juin, dernier mois pour lequel ces données sont disponibles, les dépenses de construction ont en outre baissé de manière inattendue et les ventes de logement ont reculé pour la première fois depuis trois mois.

Ce déclin des ventes de logements inquiète les investisseurs, selon les analystes de la banque RBC, qui soulignent toutefois dans une note que la poursuite de l'augmentation des prix de vente, même à un rythme plus faible que ces deux dernières années, «encourage les propriétaires à investir dans leur logement».

Les résultats de Home Depot «soutiennent l'idée d'une poursuite de la reprise sur le marché des travaux d'amélioration des maisons», confirme le patron du groupe.

Le groupe évoque entre autres une progression des grosses transactions de plus de 900 dollars (+8,4% au deuxième trimestre) ainsi que des ventes aux professionnels.

À la Bourse de New York, l'action Home Depot s'envolait de 6,11% à 88,70 dollars vers 112h20. Le regain d'optimisme profitait aussi au rival Lowe's, qui publie ses propres résultats mercredi et gagnait 2,61% à 51,76 dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer