Résultats records chez Desjardins

Le Mouvement Desjardins dit avoir enregistré les meilleurs résultats... (Photo Martin Chamberland, Archives La Presse)

Agrandir

Le Mouvement Desjardins dit avoir enregistré les meilleurs résultats de son histoire.

Photo Martin Chamberland, Archives La Presse

Le Mouvement Desjardins a connu les meilleurs résultats trimestriels de son histoire durant la période terminée le 30 juin, avec une «solide croissance» des revenus et excédents dans tous ses secteurs d'affaires.

Desjardins affiche des revenus d'exploitation de 3,15 milliards, en hausse de 7,4% par rapport à ceux du trimestre correspondant en 2013.

Avec une telle croissance des revenus, Desjardins a pu dégager des excédents avant ristournes aux membres de 446 millions. C'est 15,2% de plus que les 387 millions comptabilisés lors du même trimestre en 2013.

Depuis le début de son exercice 2014, Desjardins cumule ainsi des excédents de 830 millions, soit 8,5% de plus que les 765 millions pour la même période l'an dernier.

Ces résultats, soutient la présidente Monique Leroux, démontrent «la pertinence de nos stratégies d'affaires», de même que les «efforts d'amélioration de notre prestation de services qui portent aussi leurs fruits et nous permettent de continuer à progresser au sein d'une industrie en pleine mutation».

Selon ses principaux secteurs d'activité, la rentabilité de Desjardins au deuxième trimestre 2014 se résume ainsi:

> Services financiers aux Particuliers et aux Entreprises: des excédents avant ristournes de 211 millions, en hausse de 6,6% en un an.

> Gestion de patrimoine et Assurance de personnes: excédents nets de 134 millions, en hausse de 45,7% en un an.

> Assurance de dommages: excédents nets de 61 millions, en hausse de 29,8% en un an.

Quant à l'actif total de Desjardins, il atteignait 221,5 milliards au 30 juin. Il s'agit d'un gain de 9,5 milliards, ou 4,5%, depuis le début de l'exercice 2014.

Cette croissance de l'actif depuis 6 mois est attribuable en grande partie aux activités de financement, qui ont crû de 4%, ou 5,7 milliards, ainsi qu'aux activités en valeurs mobilières, en hausse de 3,3%, ou 1,7 milliard.

En contrepartie de cette croissance de l'actif, Desjardins a dû rehausser sa provision pour pertes sur créances à 80 millions au terme de son deuxième trimestre. Il s'agit d'une hausse de 17%, ou 12 millions, par rapport à la période correspondante de 2013. Selon Desjardins, cette hausse s'explique notamment par la croissance du portefeuille de prêts, dont celui des cartes de crédit. Néanmoins, Desjardins affirme que son portefeuille de prêts demeure «d'excellente qualité», avec un ratio des prêts douteux en pourcentage des prêts totaux qui demeure stable à 0,33%.

--------------

DESJARDINS EN CHIFFRES

Trimestre terminé le 30 juin:

Revenus d'exploitation: 3,15 milliards (+ 7,4% en un an)

Excédent avant ristournes aux membres: 446 millions (+ 15,2%)

Rendement des capitaux propres: 9,9% (+ 0,5 point)

Depuis le début de l'exercice 2014:

Revenus d'exploitation: 6,22 milliards (+ 7,4% en un an)

Excédent avant ristournes aux membres: 830 millions (+ 8,5%)

Rendement des capitaux propres: 9,4% (- 0,2 point)

Actif: 221,5 milliards (+ 4,4% depuis le 31 décembre 2013)

Source: Mouvement Desjardins




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer