Fox se console avec des résultats meilleurs que prévu

Le PDG Rupert Murdoch avait annoncé mardi soir... (Photo Gus Ruelas, Archives Reuters)

Agrandir

Le PDG Rupert Murdoch avait annoncé mardi soir le retrait d'une offre d'achat de Fox sur Time Warner, évaluée à près de 80 milliards de dollars mais rejetée par l'intéressé.

Photo Gus Ruelas, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le magnat des médias Rupert Murdoch, qui vient de renoncer à racheter son rival Time Warner, peut se consoler avec l'annonce mercredi de résultats meilleurs que prévu pour sa propre société de télévision et de cinéma, 21st Century Fox.

Fox a dégagé sur l'exercice clos fin juin un bénéfice de 4,5 milliards de dollars. Cela représente un recul de 36% sur l'année précédente, conséquence d'effets exceptionnels liés à des acquisitions.

Au quatrième trimestre (avril-juin), le bénéfice net a atteint près d'un milliard de dollars, contre une perte de 371 millions un an auparavant.

Le bénéfice trimestriel par action, qui sert de référence à Wall Street, a dépassé de 3 cents la prévision moyenne des analystes, à 42 cents.

Le chiffre d'affaires est également meilleur que prévu, avec une progression de 15% sur l'ensemble de l'année à 31,9 milliards de dollars, et de 17% à 8,4 milliards au dernier trimestre.

Rupert Murdoch, qui occupe le poste de PDG, avait annoncé mardi soir le retrait d'une offre d'achat de Fox sur Time Warner, évaluée à près de 80 milliards de dollars mais rejetée par l'intéressé.

C'était «une décision déterminée», a-t-il commenté mercredi soir lors de la téléconférence de présentation des résultats aux analystes.

Il fait valoir que «cette transaction n'est plus attractive pour les actionnaires de Fox», dont le cours a baissé depuis l'annonce du projet et qui est «sous-évalué».

Il s'est par ailleurs félicité d'un quatrième trimestre «record» pour les studios de cinéma 20th Century Fox, qui ont profité notamment du succès en salles des dernières aventures des mutants aux super-pouvoirs de X-Men et des perroquets du film d'animation Rio.

Les studios ont vu leur chiffre d'affaires bondir de 12% à 9,7 milliards de dollars sur l'année, et même de 38% à 2,8 milliards au dernier trimestre où leur bénéfice d'exploitation trimestriel a presque triplé, à 339 millions de dollars.

Les chaînes câblées, qui recouvrent notamment le bouquet Fox aux États-Unis, se sont également bien comportées, avec des revenus en hausse de 13% tant sur le trimestre (à 3,3 milliards de dollars) que sur l'ensemble de l'année (à 12,3 milliards). Le bénéfice a augmenté de 11% sur le trimestre, à 1,2 milliard, et de 5,5% sur l'ensemble de l'année, à 4,2 milliards.

L'action Fox, qui avait terminé la séance à Wall Street sur un gain de 3,29% à 32,33 dollars suite au retrait de l'offre sur Time Warner, prenait 0,37% supplémentaires dans les échanges électroniques suivant la clôture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer