Xerox dépasse les attentes

Le fabricant américain de photocopieurs Xerox (XRX) a dépassé... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le fabricant américain de photocopieurs Xerox (XRX) a dépassé légèrement les attentes au deuxième trimestre, grâce à une baisse des coûts, qui a permis de desserrer l'étau sur ses marges, selon un communiqué publié vendredi.

Entre avril et juin, le bénéfice net a reculé de 1,8% sur un an à 266 millions de dollars, mais le bénéfice ajusté par action, qui sert de référence pour les entreprises américaines, a dépassé de 1 cent la prévision moyenne des analystes (27 cents).

Le chiffre d'affaires, qui recule de 1,8% à 5,3 milliards de dollars, est quasi conforme aux 5,31 milliards attendus.

Les activités de services, qui représentent désormais 57% du chiffre d'affaires de Xerox, affichent une croissance de 2% des ventes à 3 milliards de dollars, tandis que la division de traitement de documents accuse encore un recul, de 6% à 2,1 milliards de dollars.

«Le deuxième trimestre reflète les progrès réalisés dans notre stratégie», a assuré la PDG, Ursula Burns, citée dans le communiqué.

Pour améliorer la qualité de son portefeuille d'activités en se concentrant sur celles aux marges élevées, Xerox a entamé depuis plusieurs trimestres des restructurations qui ont augmenté ses coûts.

Lors des trois derniers mois, ceux-ci ont néanmoins diminué de 2% sur un an malgré des petites acquisitions dont le montant s'élève à 227 millions de dollars.

Les dépenses et coûts ne représentent plus que 18,4% des revenus contre bien plus il y a un an, se réjouit le groupe.

L'effet a été immédiat sur les marges, notamment la marge opérationnelle qui s'est améliorée de 0,3% sur un an à 9,7% au deuxième trimestre, précise Xerox.

Les marges avaient été aussi mises sous pression au premier trimestre par des investissements plus élevés que prévu dans les activités de services gouvernementaux de santé, avait-il expliqué.

Xerox avait été obligé de mettre en place de nouvelles plateformes pour Medicaid, l'assurance aux plus démunis, et la couverture santé.

Fort de ce léger mieux le groupe de Norwalk dans le Connecticut a relevé la fourchette basse de sa prévision de bénéfice annuel.

Il attend désormais le bénéfice par action ajusté pour l'ensemble de l'année entre 1,09 et 1,13 dollar, contre 1,07 à 1,13 dollar espérés jusqu'ici. Le bas de la nouvelle fourchette est proche du 1,10 dollar attendu par les analystes.

Pour le trimestre en cours, Xerox table sur un bénéfice par action compris entre 25 et 27 cents, conforme aux  26 cents attendus en moyenne par les analystes.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer