La Pétrolière Impériale améliore son profit

La raffinerie de Strathcona, en Alberta, de La... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

La raffinerie de Strathcona, en Alberta, de La Pétrolière Impériale.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CALGARY

La Pétrolière Impériale (T.IMO) a annoncé jeudi avoir enregistré au premier trimestre un bénéfice net de 946 millions de dollars, ou 1,11 $ par action, en hausse de 19 % par rapport à celui de 798 millions, ou 94 cents par action, réalisé lors de la même période il y a un an.

Les produits et autres revenus de la société de Calgary ont augmenté pour atteindre 9,22 milliards de dollars au cours de la période de trois mois terminée le 31 mars, contre 8,01 milliards lors du trimestre équivalent un an auparavant.

La production brute s'est établie en moyenne à 330 000 barils d'équivalent pétrole par jour, en hausse de 46 000 barils par rapport à la même période de 2013, essentiellement grâce au projet de sables bitumineux Kearl, au nord de Fort McMurray, en Alberta.

Les dépenses en immobilisations et les frais d'exploration de l'Impériale ont totalisé 1,2 milliard de dollars au premier trimestre. Elles ont en grande partie été liées au projet d'expansion de Kearl et au projet Nabiye, à Cold Lake, également en Alberta.

«Les solides résultats enregistrés par l'Impériale au cours du premier trimestre continuent de confirmer la compétitivité de son modèle d'entreprise, lequel inclut l'intégration de la chaîne de valeur complète, du secteur amont au raffinage, en passant par le marketing des carburants et les produits chimiques», a affirmé le président et chef de la direction de la société pétrolière, Rich Kruger, dans un communiqué.

«Outre notre concentration sur les principes commerciaux fondamentaux, nous avons également poursuivi la mise à exécution de notre stratégie de croissance du secteur amont, axée sur l'expansion et l'augmentation graduelle de la production de Kearl et sur le projet Nabiye», a-t-il ajouté.

En mars, l'Impériale a annoncé avoir accepté de vendre certains de ses actifs de production de pétrole et de gaz naturel dans l'Ouest canadien à Whitecap Resources (T.WCP), en échange de 855 millions de dollars.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de l'Impériale ont terminé la séance à 53,70 $, en hausse de 18 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer