La hausse du won fait baisser les bénéfices de Hyundai

Le groupe a dégagé un bénéfice net de... (Photo KIM HONG-JI, Archives Reuters)

Agrandir

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 2,1 milliards de dollars sur le premier trimestre.

Photo KIM HONG-JI, Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SÉOUL

Le constructeur automobile sud-coréen Hyundai Motor a annoncé jeudi un repli de 2,9% de ses bénéfices au premier trimestre 2014, sur un an, une baisse qu'il attribue à la cherté du won qui entame sa compétitivité.

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 2020 milliards de wons (2,1 milliards de dollars) sur le premier trimestre, a indiqué le numéro un sud-coréen des constructeurs automobiles. Le bénéfice d'exploitation a augmenté de 3,7% à 1930 milliards de wons.

Le chiffre d'affaires a progressé de 1,3% à 21 600 milliards de wons, toujours sur la même période.

La devise sud-coréenne s'est renchérie face au dollar américain et au yen japonais au cours des douze derniers mois, atteignant son plus haut niveau depuis cinq ans face à ces deux monnaies.

Un won élevé réduit la compétitivité des exportations des groupes sud-coréens -- qui apparaissent plus chères que celles de leurs concurrents -- et réduit en outre la valeur des bénéfices réalisés à l'étranger lorsqu'ils sont rapatriés.

Hyundai a indiqué que les effets de change continueraient d'affecter ses activités au deuxième trimestre.

«La concurrence devrait s'intensifier car les concurrents japonais, aidés par la faiblesse du yen, continuent d'étendre leurs efforts de vente dans le monde, et les constructeurs étrangers (...) accroissent leur présence sur le marché coréen», a souligné Hyundai.

Le groupe table sur le prochain lancement de nouveaux modèles, tels que Sonata et Genesis, pour compenser ces effets négatifs, a indiqué le directeur financier Lee Won-Hee.

«Nous mettons également en place quelques plans d'urgence, dont des mesures de réductions des coûts, et nous pensons que nous pourrons pas conséquent dépasser nos prévisions de résultats cette année», a-t-il ajouté.

Le groupe entend vendre 4,9 millions de véhicules cette année, en hausse de 3,5% par rapport à 2013.

Hyundai et sa filiale Kia forment le numéro cinq mondial des constructeurs automobiles.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer