FedEx: prévisions annuelles pessimistes

Le groupe américain de messagerie Federal Express (FDX) a fait... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe américain de messagerie Federal Express (FDX) a fait état de prévisions annuelles pessimistes mercredi, après avoir enregistré un bénéfice net en dessous des attentes au troisième trimestre, en raison d'un hiver extrêmement rude aux États-Unis.

Lors des trois mois achevés fin février, le bénéfice net a progressé de 5% sur un an à 378 millions de dollars.

Mais ajusté par action, référence à Wall Street, le bénéfice ressort à 1,23 dollar, soit nettement moins que les 1,46 dollar qu'attendait le consensus des analystes.

L'impact de la météo se ressent sur son activité qui a aussi crû à un rythme bien moins élevé qu'attendu.

Le chiffre d'affaires a certes progressé de 3% à 11,30 milliards de dollars, mais c'est moins que les 11,43 milliards attendus.

Le PDG, Frederick Smith, s'est dit «très fier» de ses équipes qui ont malgré tout permis au groupe d'effectuer ses livraisons en dépit «d'une météo extrêmement difficile» pendant cette période.

La météo a beaucoup perturbé l'activité de l'expéditeur, avec des livraisons en baisse alors que les coûts augmentaient, explique-t-il.

L'hiver a été particulièrement rigoureux aux États-Unis, de nombreuses régions habituellement épargnées par le froid ayant subi des tempêtes de neige à répétition.

Les résultats de FedEx étaient très attendus à Wall Street où les investisseurs voulaient avoir une idée un peu plus précise de l'impact des basses températures sur les résultats des entreprises.

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe de Memphis a fait état de prévisions pessimistes.

Il table sur un bénéfice par action compris entre 6,55 et 6,80 dollars, contre 6,90 dollars attendus par les analystes.

Pour le seul quatrième trimestre, il s'attend à un bénéfice par action ajusté entre 2,25 dollars et 2,50 dollars, contre 2,33 dollars prévus.

A Wall Street, l'action était sous pression. Elle baissait de 1,64% à 138,57 dollars vers 9h00 dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer