Les actions de Fortress Paper plongent

Les actions de Fortress Paper (T.FTP) ont chuté au niveau le... (Photo Fournie par Fortress Paper)

Agrandir

Photo Fournie par Fortress Paper

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Ross Marowits
La Presse Canadienne

Les actions de Fortress Paper (T.FTP) ont chuté au niveau le plus bas de leur histoire, mardi, au lendemain de l'annonce par le producteur de pâte et de billets de banque d'une perte de 54,7 millions $ au quatrième trimestre.

Le titre de l'entreprise de Vancouver a glissé à 2,74 $ l'unité peu après le début des transactions à la Bourse de Toronto. Il a finalement clôturé sur un recul de 42 cents, soit 12,9 %, à 2,83 $.

Fortress a révisé à la baisse la valeur d'une usine québécoise de cellulose aux prises avec une baisse de la demande et les menaces de hausses des droits de douane en Chine.

Le chef de la direction de l'entreprise, Chadwick Wasilenkoff, a indiqué que la survie de Fortress Paper n'était pas menacée, malgré la «tempête parfaite» qui a secoué la confiance des investisseurs et qui a pesé sur son action.

«Nous sommes frustrés, mis à l'épreuve, mais (...) nous sommes confiants de pouvoir passer à d'autre chose d'ici un mois ou deux», a affirmé M. Wasilenkoff lors d'un entretien.

Les livraisons de Vidéo en ligne: Disney en discussions pour acheter Maker Studiospâte ont plongé de 78 % par rapport au troisième trimestre, la société ayant fermé son usine québécoise de Thurso pendant 10 semaines à partir de la mi-décembre, dans le cadre d'efforts visant à réduire ses coûts. Les activités ont repris à Thurso le 4 mars et devraient prendre de l'importance au cours des deux prochaines semaines.

La perte du plus récent trimestre a représenté 3,76 $ par action pour la période de trois mois terminée le 31 décembre. Ce résultat a fait passer à 107,8 millions $ la perte subie tout au long de l'exercice, en tenant compte des activités abandonnées.

Fortress a annoncé tard lundi avoir inscrit aux résultats de son quatrième trimestre des charges de 32,9 millions $ pour la dépréciation de la propriété, des installations et du matériel de son usine de Lebel-sur-Quévillon, dans le Nord-du-Québec.

Abstraction faite des éléments non récurrents, Fortress a enregistré au quatrième trimestre une perte nette ajustée de 21,2 millions $, ou 1,46 $ par action, comparativement à une perte de 11,2 millions $, ou 77 cents US par action, un an auparavant. Les revenus de l'entreprise ont chuté à 37,2 millions $, contre 58,7 millions $ au dernier trimestre de l'exercice précédent.

Sur l'ensemble de l'exercice, les ventes de Fortress ont totalisé 207,8 millions $, en hausse par rapport à celles de 163,9 millions $ de 2012.

Fortress a enregistré un bénéfice net de 54,5 millions $, ou 3,75 $ par action, l'an dernier, incluant 162,4 millions $ attribuable aux activités abandonnées, contre une perte nette de 21,7 millions $, ou 1,51 $ par action, en 2012, incluant un bénéfice net de 20,7 millions $ des activités abandonnées.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer