Pepsi fait mieux que prévu

Le géant américain des boissons sans alcool PepsiCo (PEP) a... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le géant américain des boissons sans alcool PepsiCo (PEP) a dégagé des bénéfices meilleurs que prévu l'an dernier et annoncé un nouveau programme d'économies de coûts de 1 milliard de dollars par an jusqu'en 2019.

Le bénéfice net annuel a progressé de 9% sur un an à 6,74 milliards de dollars.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, référence à Wall Street, il a dépassé de 3 cents les attentes des analystes à 4,37 dollars.

Cette solide performance s'est aussi vérifiée au quatrième trimestre où son bénéfice net a progressé de 5% à 1,74 milliard de dollars. Il est en hausse de 4 cents par rapport à la moyenne des prévisions des analystes, à 1,05 dollar.

Seul hic dans cette publication, les ventes du groupe qui ont souffert d'un effet de change défavorable, explique le groupe dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires annuel a légèrement augmenté (+1%) sur un an à 66,41 milliards de dollars, c'est en dessous des 66,47 milliards qui étaient attendus. Lors des trois derniers mois de l'année, il est ressorti à 20,11 milliards (+1% sur un an) contre 20,16 milliards attendus.

«Nous sommes confiants pour 2014 et sommes persuadés que notre groupe est bien placé pour continuer à générer des retours intéressants pour nos actionnaires», a commenté la PDG Indra Nooyi, citée dans le communiqué.

Fort de ces bons résultats, Pepsico va gâter ses actionnaires en leur reversant directement et indirectement 8,7 milliards de dollars via un rachat d'actions de 5 milliards de dollars, en hausse de 35%, et le reste en dividendes.

Pour 2014, PepsiCo a dit s'attendre à une croissance de 7% hors effets de changes pour son bénéfice par action annuel, et une hausse à un chiffre de ses ventes organiques (hors acquisitions et cessions).

Il compte notamment sur ses économies de coûts: il a en effet annoncé un nouveau plan d'économies de coûts de 1 milliard par an jusqu'en 2019.

Ce plan vient s'ajouter à un précédent de 3 milliards d'économies sur trois ans entre 2012 et 2014.

Dans les boissons, outre la marque Pepsi, le groupe détient les jus de fruits Tropicana, les thés Lipton ou encore les boissons énergisantes Gatorade. Il est par ailleurs propriétaire des croustilles Lays et Doritos, et des céréales Quaker.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer