Mistubishi repousse les livraisons de son jet régional

Le Mitsubishi Regional Jet (MRJ), aéronef de près... (PHOTO KAZUHIRO NOGI, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Le Mitsubishi Regional Jet (MRJ), aéronef de près de 100 places, est le premier avion de ligne japonais conçu depuis un demi-siècle. Il a effectué son premier vol le 11 novembre dernier.

PHOTO KAZUHIRO NOGI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
TOKYO

Le géant japonais de l'industrie lourde Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé mercredi qu'il allait revoir « l'ensemble du calendrier de tests et de première livraison » de son avion civil Mitsubishi Regional Jet (MRJ).

Dans un bref communiqué, le groupe n'a donné aucune explication, se contentant d'indiquer qu'il communiquerait le résultat de ses examens « avant la fin du mois de décembre ».

C'est la compagnie japonaise ANA qui est pour l'heure censée recevoir le premier exemplaire du MRJ au deuxième trimestre 2017, après déjà trois reports.

Un quatrième rééchelonnement se prépare donc qui, selon les médias japonais, repoussera la première livraison au deuxième semestre 2018.

MHI et sa filiale dédiée Mitsubishi Aircraft continuent d'effectuer les vols d'essai (dont le début a été différé à quatre reprises), les premiers réalisés au Japon ces dernières semaines s'étant déroulés sans problème apparent, mais le groupe n'a pas communiqué l'ensemble des informations techniques relatives à ces tests.

Le Mitsubishi Regional Jet (MRJ), aéronef de près de 100 places, est le tout premier avion civil japonais à réaction (en excluant le tout petit jet de Honda) et le premier appareil de ligne conçu depuis un demi-siècle. Le précédent, appelé YS11, était un avion à hélices.

Développé depuis près d'une décennie avec plusieurs changements de conception, le MRJ existera d'abord en deux versions, de quelque 70 et 90 sièges, avant l'extension de la gamme à une troisième variante d'une centaine de places.

MHI a reçu à ce jour plus de 400 commandes (quelque 180 options comprises) pour ce programme dont la phase industrielle a débuté en 2008 après des années d'hésitation.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer