Le patron du CP voit son contrat prolongé jusqu'en 2017

Hunter Harrison, âgé de 69 ans, a déjà effectué... (Photo d'archives)

Agrandir

Hunter Harrison, âgé de 69 ans, a déjà effectué plusieurs changements au CP, qui a amélioré ses résultats financiers. Malgré tout, il estime qu'il reste encore beaucoup à faire.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Calgary

La société de chemins de fer Canadien Pacifique (T.CP) a annoncé mercredi que son chef de la direction, Hunter Harrison, avait accepté de prolonger d'un an la durée son contrat, ce qui le laissera à la tête de la société jusqu'en 2017.

M. Harrison a été engagé comme chef de la direction en 2012, au terme d'une difficile course aux procurations menée par le fonds Pershing Square Capital Management, de l'investisseur activiste Bill Ackman.

M. Ackman avait choisi l'ancien chef de la direction du Canadien National (T.CNR) pour redresser le Canadien Pacifique, dont la performance était jugée décevante.

Le président du Canadien Pacifique, Gary Colter, a noté que le contrat original de M. Harrison était valide pour une durée de quatre ans, mais qu'il comprenait une option pour une prolongation d'un an.

Compte tenu des bons résultats affichés par le CP sous la gouverne de M. Harrison, le conseil a unanimement décidé de lui offrir de rester en poste jusqu'en 2017, a expliqué M. Colter.

Le cours de l'action du CP a plus que doublé depuis l'arrivée officielle de M. Harrison, en juin 2012.

M. Harrison, âgé de 69 ans, a déjà effectué plusieurs changements au CP, qui a amélioré ses résultats financiers. Malgré tout, il estime qu'il reste encore beaucoup à faire.

«Même si le CP a connu un succès phénoménal en peu de temps, il reste beaucoup à accomplir dans les trois prochaines années pour faire croître cette entreprise encore davantage, avec nos clients et nos actionnaires», a-t-il déclaré.

M. Harrison a embauché l'an dernier l'ancien dirigeant du CN Keith Creel pour l'aider à titre de président et chef de l'exploitation.

M. Creel est considéré comme le successeur probable à M. Harrison lorsque ce dernier prendra sa retraite.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer