Transport ferroviaire: des citoyens de Lac-Mégantic inquiets

En janvier puis au début avril, des locomotives... (Photo Alain Dion, Archives La Voix De L'est)

Agrandir

En janvier puis au début avril, des locomotives de la MMA ont déraillé, causant plus de peur que de mal.

Photo Alain Dion, Archives La Voix De L'est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Il n'aura fallu que quelques semaines après la reprise du transport ferroviaire dans la secteur de Lac-Mégantic en décembre pour que deux accidents ferroviaires mineurs impliquant la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) ne surviennent à nouveau.

En janvier puis au début avril, des locomotives de la MMA ont déraillé, causant plus de peur que de mal.

Préoccupés, des citoyens de Lac-Mégantic descendront dans les rues le dimanche 27 avril dans le cadre d'un grand Tintamarre pour réclamer plus de sécurité et de transparence.

Un rassemblement qui est organisé par le mouvement Carré bleu de Lac-Mégantic, qui avait déjà tenu une première manifestation le 22 mars dernier.

Le fondateur du mouvement, Jonathan Santerre, explique que le transport ferroviaire suscite encore beaucoup d'inquiétudes dans la population.

Il soutient notamment que le futur acquéreur de la MMA, la Railroad Acquisition Holdings, a demandé au conseil de la ville de conserver le tracé actuel de la voie ferroviaire.

Une demande incompréhensible, juge-t-il, ajoutant que le mouvement exige la construction d'une voie de contournement avant la reprise du transport pétrolier.

M. Santerre spécifie que les carrés bleus ne sont pas un mouvement de contestation contre le conseil de ville, mais plutôt une sorte de chien de garde qui a pour objectif de suivre les nombreux dossiers de Lac-Mégantic, dont ceux de la décontamination et de la reconstruction.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer