Le CP améliore sa rentabilité en 2013

Un train du Canadien Pacifique.... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Un train du Canadien Pacifique.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lauren Krugel
La Presse Canadienne
Calgary

Le transporteur ferroviaire Canadien Pacifique (T.CP) s'est fortement amélioré en matière de rentabilité en 2013, sa première année complète sous la direction de Hunter Harrison.

L'an dernier, le ratio d'exploitation ajusté de l'entreprise de Calgary - mesure des revenus utilisés pour exploiter le transporteur - était de 69,9%, un record. Durant les trois derniers mois de 2013, ce ratio a été de 65,9%, et la société a pour objectif de le ramener à 65% ou moins cette année.

À titre de comparaison, le Canadien Pacifique a terminé 2012 avec un ratio d'exploitation de 77%. Un ratio d'exploitation peu élevé est synonyme de bonne performance.

«Je crois que nous avons dépassé la plupart des attentes», a déclaré M. Harrison, qui a pris la tête du transporteur au milieu de 2012 à la suite d'une course aux procurations entre les administrateurs du CP et les investisseurs, qui cherchaient à obtenir que soit évincé le chef de la direction d'alors, Fred Green.

«Je crois que nous avons formé une équipe de travailleurs du rail sans pareille dans le monde», a ajouté M. Harrison.

Le ratio d'exploitation du trimestre a dépassé les attentes de certains analystes.

«Le ratio d'exploitation de 65,9% du CP a été supérieur à notre estimation de 68,2%», a écrit David Tyerman, de Canaccord Genuity, dans des notes de recherche.

«Nous croyons que le CP est en voie d'enregistrer une très solide croissance alimentée par une réduction des coûts, mais nous pensons qu'une grande partie ou la totalité du potentiel d'amélioration de l'entreprise se trouve déjà dans nos prévisions», a-t-il ajouté.

Pour 2014, le CP prédit une croissance de ses revenus de 6 à 7% de même qu'un bénéfice par action de 6,42 $, ce qui constituerait une progression de 30% par rapport à l'an dernier.

La deuxième société ferroviaire en importance au pays, qui est également l'une des plus anciennes entreprises canadiennes, a annoncé mercredi avoir enregistré au quatrième trimestre un bénéfice net de 82 millions de dollars, ou 47 cents US par action. Cela représente une amélioration par rapport au résultat net de 15 millions, ou 8 cents par action, du dernier trimestre de 2012, qui incluait un nombre inhabituel d'éléments non récurrents reliés à la réorganisation du transporteur.

Abstraction faite des éléments non récurrents, le bénéfice net ajusté du CP au quatrième trimestre a grimpé de 49 pour cent, à 338 millions, ou 1,91 $ par action. Ce résultat est légèrement inférieur à celui de 1,93 $ par action attendu par les analystes consultés par Thomson Reuters.

Sur l'ensemble de l'exercice, le bénéfice net du CP s'est élevé à 875 millions, ou 4,96 $ par action, contre 484 millions, ou 2,79 $ par action, en 2012.

Les revenus de la société ont augmenté de 7%, à 1,6 milliard, au cours du quatrième trimestre, et de 8%, à 6,1 milliards, durant l'exercice.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions du Canadien Pacifique ont clôturé à 165,00 $, en hausse de 6,85 $, soit 4,3% par rapport à leur précédent cours de fermeture.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer