La Banque Scotia règle à l'amiable un recours collectif

Si le règlement est approuvé par le tribunal,... (PHOTO ANNE GAUTHIER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Si le règlement est approuvé par le tribunal, la Scotia indique que tous les employés concernés pourront soumettre une réclamation pour des heures supplémentaires pour lequel ils n'auraient pas été rémunérés.

PHOTO ANNE GAUTHIER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

La Banque Scotia (T.BNS) a conclu un règlement à l'amiable concernant un recours collectif intenté par des employés de ses succursales pour le non-paiement d'heures supplémentaires.

Les détails de ce règlement n'ont pas été rendus publics. L'entente doit recevoir l'aval d'un tribunal et une audience à cet effet est prévue le 12 août à Toronto.

Cindy Fulawka, représentante pour les services bancaires personnels de la Scotia, avant intenté un recours collectif en 2007 au nom de 5000 employés de la banque.

Si le règlement est approuvé par le tribunal, la Scotia indique que tous les employés concernés pourront soumettre une réclamation pour des heures supplémentaires pour lequel ils n'auraient pas été rémunérés.

La Cour suprême avait autorisé en mars 2013 ce recours collectif contre la Scotia ainsi qu'un autre contre la CIBC.

Dans le cas de la CIBC, le recours intenté en juin par une caissière, Dara Fresco, concerne plus de 31 000 employés oeuvrant dans plus de 1000 succursales à travers le pays.

En août dernier, la Cour de l'Ontario avait aussi autorisé un recours collectif pour le non-paiement de temps supplémentaire contre BMO Nesbitt Burns.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer