Desjardins mise sur «l'épargne impulsive»

Un nouveau service de Desjardins mise sur les appareils mobiles et la... (Photo Andrew Burton, archives Reuters)

Agrandir

Photo Andrew Burton, archives Reuters

Un nouveau service de Desjardins mise sur les appareils mobiles et la gratification instantanée pour inciter les Québécois à épargner davantage.

Traditionnellement associé à la dépense, le sentiment de gratification instantané est cette fois exploité à Desjardins précisément en sens inverse, afin d'inciter les utilisateurs à mettre de l'argent de côté en quelques secondes, avec un objectif précis.

«À travers différents sondages que nous menons, les gens nous ont clairement indiqué qu'ils trouvent qu'ils n'épargnent pas suffisamment», explique André Bolduc, directeur principal à la gestion de l'offre en épargne-placement.

«En réponse aux dépenses impulsives, nous voulions donc avoir un outil pour développer l'épargne impulsive.»

Offerte pour les appareils iOS et Android, la nouvelle fonction s'intègre à l'application déjà existante de Desjardins. Elle nécessite une configuration d'environ deux ou trois minutes lors desquelles l'utilisateur détermine le compte duquel proviendront les fonds et définit le projet à financer, par exemple un voyage ou un projet de rénovation. Un nouveau compte d'épargne est alors ajouté au folio de l'utilisateur.

Il suffit ensuite d'à peine deux clics dans l'application pour déclencher le virement d'une somme de 5$ ou plus vers le nouveau compte.

Solution sécuritaire

L'authentification n'est nécessaire qu'à la toute première utilisation. La solution demeure sécuritaire, estime M. Bolduc, puisqu'elle ne permet de transférer des fonds qu'entre deux comptes d'un même utilisateur.

Il existe d'autres solutions du genre aux États-Unis et en Europe, remarque M. Bolduc, qui estime néanmoins que celle de Desjardins se distingue par sa facilité et son côté ludique.

«Dans le secteur des services financiers aux consommateurs, c'est rendu tellement facile de faire du crédit immédiat, expliquait lundi la grande patronne du Mouvement, Monique Leroux. Mais chez Desjardins, nous avons voulu trouver comment aller dans l'autre sens, afin d'amener les gens à épargner aussi de façon impulsive, en utilisant évidemment nos petits téléphones mobiles et intelligents qui sont en train de changer nos vies, et qui sont de plus en plus indispensables pour interpeller les jeunes.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer