Taux hypothécaire: la BMO fait réagir Ottawa

Le ministre des Finances Joe Oliver.... (PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS)

Agrandir

Le ministre des Finances Joe Oliver.

PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Avec la baisse d'un taux hypothécaire de la Banque de Montréal (T.BMO) à un niveau qui a déjà suscité l'inquiétude de l'ancien ministre des Finances, Jim Flaherty, le marché sera surveillé de près par son successeur, Joe Oliver.

Le gouvernement fédéral a pris des mesures, par le passé, pour réduire l'endettement des consommateurs et l'exposition du gouvernement au marché immobilier, a rappelé par courriel le nouveau ministre des Finances, jeudi.

Aussi continuera-t-il de surveiller «de près» le marché, a-t-il dit.

La Banque de Montréal offre maintenant un taux fixe pour un terme de cinq ans à 2,99%, comparativement à 3,49% auparavant.

Elle devient la première grande banque à abaisser un tel taux sous les 3% sur cinq ans, ce qu'avait désapprouvé publiquement l'ancien ministre des Finances , Jim Flaherty, en mars 2013. Il avait également déconseillé aux autres banques de suivre cet exemple.

À ce moment, il affirmait croire au «prêt responsable» et craignait qu'un taux aussi bas nuise à sa tentative visant à freiner le marché immobilier.

Un de ses représentants avait contacté la Financière Manuvie, qui avait annoncé une baisse de taux semblable. La compagnie d'assurances avait renversé sa décision le lendemain.

M. Flaherty a quitté son poste de ministre fédéral des Finances, la semaine dernière, après avoir annoncé sa démission au début du mois. Il retournera à sa carrière dans le secteur privé.

Le porte-parole de BMO, Paul Deegan, a minimisé la coïncidence entre cette baisse de taux et le départ de M. Flaherty.

«Ce changement de taux est motivé seulement par le fait que le rendement des obligations a baissé. De plus, nous traversons la saison qui est traditionnellement la plus occupée pour l'achat d'immobilier», a-t-il expliqué.

D'autres banques canadiennes ont récemment réduit leurs taux. La Banque TD (T.TD) a abaissé son taux fixe pour un prêt de quatre ans à 2,97% au début du mois. La Banque Scotia (T.BNS) a quant à elle proposé un taux pour un terme de quatre ans à 2,94%.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer