WSP Global double sa taille en Amérique latine

«Cette acquisition (...) constitue un important point d'ancrage... (Photo David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

«Cette acquisition (...) constitue un important point d'ancrage vers la réalisation de notre ambition de devenir une firme de services-conseils de premier plan en Amérique latine», a estimé le président et chef de la direction de WSP, Alexandre L'Heureux.

Photo David Boily, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
Montréal

La firme d'ingénierie québécoise WSP Global doublera sa taille en Amérique latine grâce à l'acquisition de la société chilienne Poche, qui compte 730 employés.

Le montant de la transaction annoncée mardi n'a pas été dévoilé, mais l'analyste Mona Nazir, de Valeurs mobilières Banque Laurentienne, estime que l'entreprise établie à Montréal a payé environ 50 millions $.

Fondée à Santiago en 1989, Poch compte 540 employés au Chili en plus de bureaux en Colombie, au Pérou ainsi qu'au Mexique. Elle génère des revenus annuels d'environ 55 millions $.

«Cette acquisition (...) constitue un important point d'ancrage vers la réalisation de notre ambition de devenir une firme de services-conseils de premier plan en Amérique latine», a estimé le président et chef de la direction de WSP, Alexandre L'Heureux.

En date du 31 mars, la société québécoise comptait 750 salariés dans cette région du globe.

Poch se spécialise dans les services de génie, environnementaux, de gestion de projet et de construction. Elle effectue également de la supervision dans les secteurs industriel, environnemental et énergétique du bâtiment.

Selon Mme Nazir, cette acquisition pourrait permettre à WSP de profiter des investissements pouvant atteindre 28 milliards $ US dans les autoroutes, aéroports et autres infrastructures dans le cadre du plan «Chili 2020» mis de l'avant il y a trois ans.

«La croissance du produit intérieur brut du Chili au cours des 15 dernières années (de 2000 à 2015) a été relativement vigoureuse à 4 %», écrit l'analyste de Valeurs mobilières Banque Laurentienne.

De plus, ajoute Chris Murray, d'Altacorp Capital, l'ajout de Poch permettra à WSP de mieux concurrencer les firmes internationales présentes au Chili.

Au Mexique, bien que le portrait économique soit moins encourageant, le gouvernement espère attirer des investissements de 600 milliards $ au cours de la prochaine décennie dans les secteurs de l'énergie, des télécommunications et des transports, notamment. Cela devrait stimuler l'activité, estime Mme Nazir.

WSP - qui dévoilera ses résultats du deuxième trimestre le 9 août - compte actuellement 36 000 employés dans le monde. La firme de génie espère en avoir 45 000 en plus de générer des revenus annuels de 6 milliards $ d'ici la fin de l'année prochaine.

À la Bourse de Toronto, le titre de la multinationale a clôturé mardi à 50,76 $, en hausse de 4 cents.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer