Le Groupe MTY a doublé ses profits du 2e trimestre grâce à ses acquisitions

Le Groupe d'alimentation MTY a affiché lundi un bénéfice net attribuable aux... (Photo La Presse)

Agrandir

Photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le Groupe d'alimentation MTY a affiché lundi un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 17,1 millions $ pour son deuxième trimestre, un résultat plus de deux fois plus élevé que celui engrangé à la même période l'an dernier.

Le bénéfice par action de l'exploitant de chaînes de restauration rapide s'est chiffré à 80 cents, ce qui se compare à un bénéfice de 8,3 millions $, ou 44 cents par action, au deuxième trimestre de 2016.

Les revenus de MTY - dont la liste de bannières comprend notamment La Crémière, Thaï Express, Tiki-Ming, Valentine et Café Van Houtte - ont atteint 72 millions $ au cours du trimestre clos le 31 mai. Ce chiffre d'affaires était ainsi en hausse de 104 pour cent par rapport à celui de 35,4 millions $ de l'an dernier.

Les ventes de l'ensemble du réseau de MTY ont elles aussi plus que doublé au deuxième trimestre, pour atteindre 603,5 millions $. L'entreprise a essentiellement attribué cette croissance aux acquisitions réalisées dans la deuxième moitié de 2016.

À la fin du plus récent trimestre, le réseau de MTY comptait 5494 établissements - soit 66 restaurants appartenant à l'entreprise et 5428 franchisés. Environ 43 pour cent des restaurants du réseau se trouvent au Canada, contre 48 pour cent aux États-Unis et 9 pour cent ailleurs dans le monde.

Les ventes des restaurants ouverts depuis au moins un an ont diminué de 1,7 pour cent au deuxième trimestre, comparativement à l'an dernier. À ce chapitre, l'entreprise a noté que les mois de mars et de mai avaient été «positifs», mais qu'avril avait été «exceptionnellement difficile». Des difficultés ont été observées dans toutes les provinces, a souligné MTY, mais le Québec et l'Ontario ont été particulièrement touchées en raison des pluies et des inondations record, ainsi que des températures sous la normale.

Ces chiffres sur les établissements comparables excluent les données du réseau de Kahala Brands, racheté en juillet 2016 pour environ 310 millions $ US, et celles du réseau de BF Acquisitions Holdings, rachetée en octobre pour environ 27 millions $ US. Dans ces deux réseaux américains, les ventes des restaurants ouverts depuis au moins un an ont reculé de 1,4 pour cent au plus récent trimestre.

Le bénéfice avant impôts, intérêt et amortissement du Groupe MTY s'est chiffré à 26,6 millions $ au deuxième trimestre, ce qui représente une croissance de 107 pour cent par rapport à l'an dernier. Selon l'entreprise, cette augmentation est complètement attribuable à ses activités aux États-Unis.

L'action du Groupe MTY a reculé lundi de 35 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 45,75 $.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer