Pas d'annonces importantes prévues à Davos, prévient Couillard

Des policiers suisses sont postés sur le toit... (Photo Michel Euler, AP)

Agrandir

Des policiers suisses sont postés sur le toit d'un hôtel à Davos, en Suisse, où débutera mercredi le 45e Forum économique.

Photo Michel Euler, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Bruxelles

Il ne faut pas s'attendre à de grandes annonces du gouvernement du Québec lors du 45e Forum économique de Davos, selon le premier ministre Philippe Couillard, qui participe à l'événement en Suisse à compter de mercredi.

Selon lui, le contexte de cet événement mondial se prête au démarchage ainsi qu'à «l'ouverture de portes», ce sur quoi il s'est penché lors de ses passages au Royaume-Uni ainsi qu'en Belgique au cours des derniers jours.

En plus de participer à différents forums - comme celui sur la lutte aux changements climatiques - M. Couillard entend continuer à faire la promotion de l'accord de libre-échange conclu entre le Canada et l'Union européenne, le Plan Nord ainsi que la Stratégie maritime.

L'an dernier, alors qu'elle était première ministre, Pauline Marois avait entre autres annoncé l'arrivée de la multinationale espagnole FerroAtlàntica au Québec (investissement de 375 millions de dollars) ainsi que l'expansion du producteur de jeux vidéo Ubisoft à Québec (28 millions sur trois ans).

À Bruxelles, M. Couillard a toutefois rappelé que les discussions afin d'attirer FerroAtlàntica avaient justement été initiées à Davos par le premier ministre précédent, Jean Charest.

Par ailleurs, contexte budgétaire oblige, seul le ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, accompagne M. Couillard à Davos.

Les grandes entreprises québécoises seront également bien représentées en Suisse.

En dépit des 1000 licenciements annoncés récemment par Bombardier (T.BBD.B), son président et chef de la direction, Pierre Beaudoin, y sera, tout comme la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique Leroux.

Le grand patron de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, doit également participer à l'événement.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer