Fort bond de la rémunération des patrons chez WSP

Le salaire de base du PDG de WSP,... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Le salaire de base du PDG de WSP, Pierre Shoiry, est passé de 490 000 $ en 2012 à 650 000 $ en 2013, une hausse de 33 %.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Sylvain Larocque
La Presse

La rémunération totale des deux plus hauts dirigeants de la firme d'ingénierie WSP (ex-Genivar) a bondi de 63% l'an dernier pour dépasser 2,8 millions.

Dans la circulaire publiée en vue de l'assemblée annuelle qui aura lieu le 22 mai à Montréal, WSP précise que les salaires de ses patrons ont été revus à la hausse dans la foulée de l'importante acquisition européenne réalisée en 2012, qui a fait tripler la taille de l'entreprise.

Le salaire de base du PDG, Pierre Shoiry, est ainsi passé de 490 000$ en 2012 à 650 000$ en 2013, une hausse de 33%, alors que celui du chef de la direction financière, Alexandre L'Heureux, est passé de 300 000$ à 425 000$, une progression de 42%.

En comptant les actions et les primes de rendement en argent, la rémunération totale de M. Shoiry a totalisé 1,8 million (en hausse de 72% par rapport à 2012) tandis que celle de M. L'Heureux s'est élevée à 1,04 million (en hausse de 50%). La rémunération de Marc Rivard, responsable du Canada, de la France et des Caraïbes, s'est quant à elle chiffrée à 854 000$ en 2013, en hausse de 46%.

Les émoluments des deux autres hauts dirigeants de WSP ont aussi augmenté considérablement en 2013, mais il est impossible de calculer la hausse avec précision, les données comparables de 2012 étant incomplètes en raison de la transaction Genivar-WSP. La rémunération des cinq membres de la haute direction de l'entreprise a frisé les 6 millions en 2013.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer