Cossette serait achetée par une entreprise chinoise

Les bureaux de Cossette à Québec.... (Photo Steve Deschênes, archives Le Soleil)

Agrandir

Les bureaux de Cossette à Québec.

Photo Steve Deschênes, archives Le Soleil

(Montréal) Mill Road Capital vendrait les 51% de parts qu'elle détient dans Vision7 International, qui contrôle l'agence Cossette, à une entreprise chinoise.

BlueFocus, installée à Pékin, mettrait la main sur le holding de communications pour 220 millions US, selon le magazine spécialisé AdWeek.

L'entreprise de communications et relations publiques, qui compte parmi ses annonceurs les Pepsi, Vokswagen, Microsoft, BMW et Audi, souhaite une expansion en Amérique du Nord.

Depuis un an, BlueFocus pose en effet ses assises en Angleterre et aux États-Unis. Elle a notamment acheté l'agence anglaise We Are Social et est prête à investir 300 millions de plus pour d'autres acquisitions, mentionne le Globe and Mail.

«C'est loin d'être les dernières acquisitions de BlueFocus, aux yeux de Greg Paull, dirigeant de la firme de consultants marketing R3 Worldwide, que cite AdWeek et qui a conseillé BlueFocus dans ses démarches d'expansion.

Récemment, Mill Road a encore dit analyser toutes les possibilités d'acquisition. Du côté de Cossette, on préfère ne pas commenter l'affaire. «En juillet 2014, il a été annoncé que Mill Road commençait à explorer des alternatives stratégiques pour sa participation majoritaire dans les activités nord-américaines de Vision7 International, résume Brett Marchand, président et chef de la direction de Cossette et Vision7 International dans un communiqué. Ce processus se poursuit, et nous ne sommes pas en mesure de commenter davantage à ce stade-ci.»

Le cas Bos

Une telle transaction rappelle la vente de Bos à l'agence japonaise Dentsu, au printemps 2012. Dentsu était toutefois déjà présente à Toronto. «On préférerait que Cossette demeure à propriété canadienne, mais ce serait alors difficile pour l'agence de prendre de l'expansion internationale, analyse Bernard Motulsky, titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l'UQAM. Cela dit, ce n'est pas une surprise, car il n'y a pas beaucoup d'entreprises au Canada avec la taille et la solidité des reins de Cossette. Et ce n'est pas un domaine vers lequel les investisseurs se précipitent, car il y a peu d'activités tangibles. C'est un domaine difficile à suivre pour les investisseurs.»

Cossette pourra-t-elle rester la même? «Tout dépend de la philosophie de l'acheteur, répond Bernard Motulsky. Il faut analyser d'autres acquisitions. De ce qu'on voit, la philosophie de Bos est restée la même. Ça reste très local comme approche créative et stratégique. Dentsu permet à Bos d'avoir accès à des comptes nationaux pour les servir localement.»

Il y a quelques semaines, la rumeur envoyait Vision7 dans les bras de Res Publica, société mère de l'agence de relations publiques National. «Ç'aurait été une bonne nouvelle, estime Bernard Motulsky. Les métiers commencent à se ressembler. On n'est plus juste dans le travail de placement médias, mais dans une communication plus grande qui exige beaucoup de travail.»

Vision7 International a vu le jour en 2009 dans la foulée de la querelle entre d'anciens partenaires de Cossette qui avaient lancé une offre d'achat hostile pour fermer le capital de l'entreprise. Le holding de communication, publicité et relations publiques dont font aussi partie Citoyen Optimum, Dare et Jungle Media compte 1200 employés au Canada, aux États-Unis et en Angleterre.

Cossette, une des plus grandes agences au Québec, a des bureaux à Québec, Montréal, Toronto, Vancouver, Halifax et Winnipeg.

-----------------

Cossette en six dates

1972: Création de l'agence à Québec, entre autres par Claude Lessard

> 1974: Ouverture d'un bureau à Montréal

> 1977: Cossette remporte le compte de McDonald's, qu'elle a toujours pour le Canada.

> 1981: L'agence s'installe à Toronto.

> 2009: Le fonds d'investissement Mill Road, du Connecticut, met la main sur 51% des parts de Cossette, après une lutte avec un groupe d'anciens dirigeants de Cossette (Cosmos) pour acquérir l'agence et la retirer de la Bourse.

> 2010: Cossette regroupe ses services de publicité, de communications interactives, de commandite, de design et de marketing événementiel sous l'entité unique de Cossette. Vision7 International devient son holding.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer