L'agence Cossette à vendre

Mill Road Capital étudie les possibilités de céder ses parts dans Vision7... (Photo Mathieu Belanger, archives Reuters)

Agrandir

Photo Mathieu Belanger, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mill Road Capital étudie les possibilités de céder ses parts dans Vision7 International, qui contrôle l'agence Cossette. Depuis 5 ans, le fonds d'investissement américain détient 51 % de Vision7, un holding d'agences de communication, publicité et relations publiques dont font aussi partie Citoyen Optimum, Dare et Jungle Media.

Chez Cossette, on refuse présentement de dire que l'agence est «à vendre».

«Mill Road Capital explore différentes avenues stratégiques pour Vision7 International, résume Isabelle Perras, vice-présidente et directrice générale de Citoyen Optimum et porte-parole de Vision7 pour ce dossier. Et les hauts dirigeants Mélanie Dunn, Brett Marchand et Claude Lessard sont totalement impliqués dans le processus.»

Vision7 ne veut pas s'avancer sur les entreprises qui souhaiteraient potentiellement l'acquérir.

«Bien que l'entreprise ne puisse spéculer sur les résultats potentiels, toute décision issue de cet examen stratégique sera prise dans l'intérêt supérieur de ses clients et de ses employés, et assurera une continuité à la haute direction de l'entreprise», lit-on dans un communiqué.

Vision7 est née en 2009 dans la foulée de la querelle entre d'anciens partenaires de Cossette qui avaient lancé une offre d'achat hostile pour fermer le capital de l'entreprise.

«Il n'y a pas d'autres entreprises au Québec qui pourraient acheter Cossette, qui ont les reins assez solides pour le faire, analyse Bernard Motulsky, titulaire de la chaire de relations publiques et communication marketing de l'UQAM. C'est un peu la rançon de la gloire pour Cossette. Donc, ça viendra de l'international, par un grand réseau d'agences ou un autre investisseur. Mais l'intégration à un groupe n'intéresse probablement pas les dirigeants de Cossette, à la lumière de ce qui s'est passé en 2009. Un fonds permet de garder une culture distincte, alors qu'intégrer un réseau signifie de perdre son âme en quelque sorte.

«Le défi est de pouvoir trouver un investisseur, poursuit-il, car ceux qui ont cette expertise ne sont pas nombreux. La communication n'est pas une industrie très attrayante pour les investisseurs. Comme c'est une industrie qui change beaucoup, ça les rend nerveux.»

Vision7 International est présent au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il compte plus de 1100 employés.

Cossette est une des plus grandes agences au Québec. Elle a des bureaux à Québec, Montréal, Toronto, Vancouver, Halifax et Winnipeg. Parmi ses clients, on compte la Monnaie royale canadienne, McDonald's, Aeroplan, General Motors et la Fédération des producteurs de lait du Québec.

Cossette en six dates

1972 Création de l'agence à Québec, entre autres par Claude Lessard 

1974 Ouverture d'un bureau à Montréal 

1977 Cossette remporte le compte de McDonald's, qu'elle a toujours pour le Canada.

1981 L'agence s'installe à Toronto.

2009 Le fonds d'investissement Mill Road, du Connecticut, met la main sur 51% des parts de Cossette, après une lutte avec un groupe d'anciens dirigeants de Cossette (Cosmos) pour acquérir l'agence et la retirer de la Bourse.

2010 Cossette regroupe ses services de publicité, de communications interactives, de commandite, de design et de marketing événementiel sous l'entité unique de Cossette. Vision7 International devient son holding.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer