Aviation et environnement: importante réunion à Montréal

Le siège de l'OACI à Montréal.... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le siège de l'OACI à Montréal.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sylvain Larocque
La Presse

Les pays membres de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) se réunissent jusqu'à vendredi à Montréal avec l'objectif de s'entendre sur des mesures visant à compenser l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre de l'industrie aérienne à partir de 2020.

Même si les émissions du secteur de l'aviation ne comptent que pour 2 % du total mondial, elles augmentent rapidement, si bien qu'entre 2020 et 2035, elles devraient bondir de 80 %, a noté le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, de passage au siège de l'OACI hier.

L'OACI prévoit que l'achat de crédits de carbone coûtera de 1,5 à 6,2 milliards US aux compagnies aériennes du monde en 2035, soit de 0,2 à 0,6 % des revenus totaux de l'aviation internationale (en excluant les vols intérieurs).




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer